peurbleue

Peur bleue (Stephen King)

-la nuit du loup-garou

janvier

c'est la pleine lune sur Tarkers mills. On ne voit plus rien du ciel obstrué par la neige du blizzard. Arnie Westrum, cheminot aux chemins de fer du Maine, a été surpris par la tourmente à 15 km de la ville. Il s'est réfugié dans une baraque en planches. Il joue aux cartes. Il entend gratter à la porte. C'est un loup-garou. Il défonce la porte. Arnie tente de se défendre avec une pioche. Les loup-garou le tue. Le cycle du loup-garou a débuté.

Février

c'est la nuit de la Saint-Valentin. La lune est pleine. Dans son lit de pucelle,Stella Randolph rêve d'amour. Elle travaille dans une mercerie. Elle s'envoie des cartes à elle-même. Elle lit des Harlequin et les gosses se moquent d'elle. Car elle est grosse. Un homme frappe à sa fenêtre. C'est celui qu'elle attend depuis des années pour lui ouvrir ses cuisses. C'est le loup-garou mais aveuglée par son obsession elle croit que c'est un homme. Elle lui ouvre la fenêtre et il l'a tue. Elle a juste le temps de souffler : « mon chéri ».

Mars

le dernier blizzard occasionne de sérieux dégâts aux arbres de par Tarker’s Mills. « La nature élague ses branches pourries », commente Milt Sturmfuller à l'intention de sa femme. Il est le libraire de la ville et terrorise sa femme depuis 12 ans. Certains habitants le soupçonnent de maltraiter sa femme mais ne connaissent pas la vérité. Il lui crie dessus et elle renverse du café. Il lui ordonne de nettoyer et elle obéit. Il trouve cela désopilant. Les lignes à haute tension ont cédé à cause de la neige et la ville est dans la pénombre. Donna Lee Sturmfuller entend le hurlement du loup-garou.

Avril

la glace à fondu. Ce dimanche, à l'église baptiste de la grâce, le révérend Lester Lowe lit un prêche sur le thème du printemps éternel de l'amour. Chris Wrightson, le pochard de la ville, s'offre sa grande biture du printemps. Billy Robertson, patron du pub murmure à sa serveuse, Élise Fournier que si le loup attrape quelqu'un cette nuit, ça ne pourra être que Chris. Élise a 24 ans et elle est assidue à l'église car elle est secrètement amoureuse du révérend. Elle s'était pourtant promis de quitter la ville à cause du loup. Brady Kincaid joue avec son cerf-volant. Il a 11 ans. Il a oublié de rentrer à l'heure pour le dîner. La nuit est tombée et la lune est pleine. Il a ri en entendant ses copains raconter que le loup avait tué un cheminot, Stella et Arnie. Mais cette nuit, il n'a plus envie de rire. Le loup-garou s'est emparé du cerf-volant de l'enfant. Le lendemain, on retrouve le cadavre de l'enfant décapité adossé au monument aux morts.

Mai

durant la nuit qui précède la célébration du dimanche du retour à l'église, le révérend fait un cauchemar. Il se réveille en croyant que le loup-garou va apparaître. Alors il implore Jésus de lui pardonner sa superstition. Ses fidèles ont abandonné l'église à cause du débit monocorde de ses prêches mais le dimanche du retour, l'église est traditionnellement pleine. Demain son thème sera : « la bête est parmi nous ». Mais il imagine ses fidèles transformés en loups-garous.

Il rêve que lui aussi est un loup-garou. Le lendemain matin (après la pleine lune) le révérend découvre le cadavre de Clyde Carliss, l'homme à tout faire de l'église, devant l'église.

Juin

c'est la nuit la plus brève de l'année. Alfie Knopkler, gérant du chat and chew, la cafétéria de la ville, astique son comptoir. Il pense que le manque de clients vient de ce que la bête est censée roder les nuits de la pleine lune. Il n'a pas peur car il est fort et musclé. Un client habitué entre. Alfie veulent servir mes découvre avec effroi que le client se transforme. Cela lui fait penser au feuilleton « l'incroyable Hulk ». Malgré ses 85 kg de muscles, Alfie a peur du loup-garou. La bête le tue.

Juillet

Marty est un enfant en fauteuil roulant. Il est indigné par la suppression de la fête du 4 juillet. La famille Coslaw est peu compatissante avec lui. Sa mère ne veut pas jouer la mère poule avec lui pour la seule raison qu'il est infirme. Herrman, son père, et professeur d'éducation physique. Il est donc mal à l'aise avec son fils et artificiellement convivial avec lui. Sa soeur Katie a 13 ans. Elle est ravie de l'annulation du feu d'artifice car elle est persuadée que si son frère et l'objet de tant d'attentions c'est parce qu'il est infirme. L'annulation était due à la présence du « tueur de la pleine lune » comme l'appelaient les journaux. Les élèves pensaient qu'il s'agissait d'un loup-garou. Marty n'y croyait guère. La fête du 4 juillet le consolait de ses peines et il avait l'impression qu'on abolissait son 4 juillet à lui. Seul son oncle Al a fait preuve envers Marty de compréhension. Il lui offre donc son feu d'artifice personnel. Al demande à Marty de ne pas dire où il a eu ce feu d'artifice. Le soir, sa mère vient l'embrasser et sa soeur vient le narguer en lui disant qu'il ne peut pas toujours avoir ce qu'il veut. Son père lui dit qu'il est navré pour le feu d'artifice et lui dit que celui de l'an prochain sera meilleur. La nuit, quand tout le monde dort, Marty allume son feu d'artifice. Le loup-garou arrive mais heureusement Marty a gardé les pétards et les envoie à la figure de la bête pousse un rugissement de rage et de souffrance et fuit. Les Coslaw se réveillent et Marty leur explique ce qu'il a vu. Ses parents décident de l'envoyer dans le Vermont chez son oncle Jim jusqu'à la fin des vacances pour le protéger de la bête. Marty est convaincu qu'il a vécu là le plus beau quatre juillet de sa vie.

Août

le constable Neary était sûr que le tueur était un loup-garou. Il est chez Stan Polsky, le coiffeur. Tous les clients l'écoutent. Il dit que le tueur est un schizophrène qui n'a pas conscience d'être un loup-garou. Mais il pense que le tueur schizophrène ne se transforme pas comme dans les films. Pour lui, sa bestialité est mentale et non physique. Il aurait voulu interroger Marty, mais la police d'État ne l'a pas laissé faire. Marty soutenait avoir vu une « bête » de sept pieds de haut, nue, au pelage entièrement couvert d'un collage de couleur sombre. Elle avait d'énormes crocs, des yeux vers et l'odeur de merde de puma. Elle avait des mains humaines avec de longues griffes. Elle avait aussi une queue. Un des clients, Kenny Franklin pense que le tueur met un masque. Neary n'y croit pas. Il pense que Marty a halluciné. Marty avait signalé que ses pétards avaient crevé l'oeil gauche de la bête. A Tarker’s  Mills, il n'y a qu'un seul individu porteur d'un bandeau à l'oeil gauche, et c'est bien le dernier que l'on pourrait soupçonner d'être le tueur de la pleine lune. Neary est persuadé qu'il  trouvera le tueur mais la nuit il est tué par le loup-garou.

Septembre

l'été s'accroche avec obstination. De violentes querelles rompent à tout bout de champ l'harmonie des ménages. Pucky O’Ned, le pompiste a frappé un touriste qui se plaignait du prix de l'essence, Milt Sturmfuller expédie sa femme à l'hôpital à cause d'un résidu d'oeuf que le lave-vaisselle n'a pas su faire disparaître. Il dira à l'hôpital que sa femme est tombée dans l'escalier et, soumise, elle ne démentira pas. Le loup est dans la ferme des Zinneman. Les cochons hurlent et Elmer prend son fusil et veux aller voir mais le hurlement du loup et les supplications de sa femme le font renoncer. Le lendemain, Elmer découvre que tous ses cochons ont été partiellement dévorés. Pete, le frère d'Elmer vient le conseiller. Il dit qu'il faut organiser une battue à la prochaine pleine lune. Il montre les empreintes laissées par la bête et dit que ce sont celles d'un loup-garou. Elmer et Pete décident d'attendre novembre.

Octobre

lorsque Marty Coslaw revient de sa tournée des petits fous, le soir de Halloween, la batterie de son fauteuil roulant est pratiquement morte. Il se couche. La pleine lune d'octobre est passée sans que Tarker’s Mills enregistre un nouvel assassinat. Certains sont d'avis que la terreur est terminée. D'autres ont tiré la conclusion qui s'imposait des quatre daims égorgés que l'on a retrouvés, juste après la dernière pleine lune, dans les bois et des 11 cochons d'Elmer. Marty a fait la tournée des petits fous déguisés en Yoda. Son père l'a accompagné. Marty est revenu de son expédition avec un sac à friandises bourré à craquer… Et détenteur d'un secret horrible, auquel il a peine à croire. Il sait qui est le loup-garou. La bête en personne, momentanément exempte de la démence qui s'empare d'elle à chaque pleine lune, a déposé une friandise dans le sac de Marty. Le loup-garou lui a souri et a gentiment tapoté son crâne en caoutchouc. L'homme portait un bandeau noir à l'oeil gauche et c'est traits ressemblaient au mufle convulsé du monstre. Marty pense que les policiers ne l'ont pas cru parce qu'il n'est qu'un enfant. La bête est le révérend Lester Lowe. Le père de Marty s'est dit navré pour l'oeil du révérend. Lowe a menti en parlant d'une tumeur à l'oeil qui a obligé le chirurgien à lui enlever. Le soir, dans son lit, Marty se demande ce qu'il doit faire.

Novembre

Elmer et son frère mènent une battue depuis quatre jours. Pour la plupart des hommes, tout cela n'est qu'une sorte de bringue. Pour le révérend, ce sont eux les animaux. Mais il a entendu Elmer exposer sa stratégie chez le coiffeur. Lowe sait donc qu'une douzaine d'hommes (peut-être le double) veulent vraiment en découdre. Le révérend a l'impression d'être aux abois depuis qu'il reçoit des lettres d'une écriture enfantine truffées de fautes d'orthographe. Dans la dernière, Marty a écrit : « pourquoi ne pas vous suicider ? ». Lowe brûle la lettre comme il a brûlé les autres. Suite à son cauchemar et à la découverte du cadavre de Clyde Carliss dans l'église, Lowe a compris que quelque chose en lui ne tourne pas rond. En période de pleine lune, il se réveille en éprouvant une extraordinaire sensation de bien-être et de force. Après avoir perdu son oeil, il a compris que c'était lui le loup-garou. Il décide d'échapper à Elmer et ses hommes en fuyant près de Portland. Il refuse de se suicider car sa métamorphose est arrivée par accident. Un jour, il a vu des fleurs dans un cimetière. Il a voulu les cueillir mais elles se sont flétries entre ses mains et elles sont devenues noires. Il est sûr que c'est à cause de ça qu'il est devenu un loup-garou. Il ne sait pas qui lui écrit les lettres car l'hebdomadaire de la ville n'a pas rapporté l'agression de Marty et le révérend se fait une règle de ne jamais écouter les ragots. Il ne garde aucun souvenir de ses actes quand il est loup-garou. Il attendra que les hommes cessent leur battue pour enquêter sur l'auteur des lettres. Cette nuit-là, le loup-garou tue Milt Sturmfuller, qui a vécu toute sa vie à Tarker’s Mills mais a décidé de passer la nuit à Portland pour baiser une entraîneuse. Le lendemain, le révérend lira le récit du meurtre dans un quotidien de Portland et songera secrètement : c'était un méchant homme. Tout en ce monde contribue à l'oeuvre de Dieu. Il décide d'écouter les ragots pour savoir qui lui écrit des lettres et le faire taire à tout jamais.

Décembre

c'est le soir du réveillon et il est minuit moins le quart. Donna Sturmfuller, enfin délivrée de sa tyrannie a quitté la ville. La nouvelle gérante de la librairie a renoncé au bout de quelques mois. Un blizzard déchaîné tonitrue dehors, et la bête rôde quelque part. Marty regarde la télé avec son oncle Al. Marty tient un revolver sur ses genoux avec deux balles en argent. C'est Al qui les a faites faire par son ami Mac Clutcheon. Al n'avait pas vu Marty depuis juillet car la mère de Marty lui en voulait à mort à cause des pétards. Et puis Marty l'a supplié de venir. Marty a raconté posément son histoire et l'oncle Al l'a écoutée avec une anxiété croissante. Marty a raconté sa rencontre avec la bête, ce qu'il sait du révérend et les lettres qui lui a envoyées. Marty a signé les deux dernières. Al l'a sermonné car Marty Marty a pris le risque de s'être trompé. Mais Marty rétorque que Lowe n'a pas appelé ses parents. Al est donc presque convaincu. Il a quand même refusé de venir pour le réveillon et de lui donner une arme avec deux balles en argent mais Marty lui a dit que si sa mère l'appelait le 1er janvier pour lui annoncer la mort de son fils, Al le regretterait alors il a cédé. Après le repas tout le monde s'est couché sauf Marty et Al. Al a emporté une arme pour lui mais avec des balles conventionnelles. À minuit, la bête fait voler en éclats la baie panoramique et entre chez Marty. Al est pétrifié un moment. La bête bondit sur Marty. Alors Marty dit : « pauvre révérend Lowe, je vais essayer de vous délivrer ». Il tire une balle et le loup-garou hurle, s'effondre puis se relève pour attaquer encore. Marty tire la deuxième balle et tue la bête. Pendant tout ce temps Al n'a pas bougé. Le père de Marty surgit dans la pièce et contemple, les yeux ronds, la bouche ouverte, le corps de la bête. Marty dit bonne année à son oncle et que la bête est morte. Puis il fond en larmes. La bête se transforme. C'est maintenant le cadavre de Lowe. Al prend Marty dans ses bras. Il le félicite au moment où la mère de Marty pénètre dans la pièce.

-Peur bleue

Arnie, le cheminot boit de la bière en conduisant un chariot. Il s'arrête et prend une grosse torche. Il la braque sur l'aiguillage. L'aiguillageest bloqué. Le loup-garou surgit. Il s'empare de la bière de Arnie, la boit et tue le cheminot. Après quoi, la bête prend une deuxième bière et la boit. Il mange même la bouteille. Il souffre et hurle de rage en crachant du verre et du sang. Tarker’s Mills apparaît. En 1984 ou bien en 1981.

En voix off, jeune raconte ce qu'était Tarker’s Mills quand elle avait 14 ans. Ils ignoraient que la tuerie avait commencé. On entend les hurlements du loup-garou, distants. Virgil Cutts, le pompiste est mal à l'aise et Billy Mac Laren, le barbier, également. Jane explique que la mort de Arnie ressemblait à un accident et pas à un meurtre alors les habitants de Tarker’s Mills ne s'étaient inquiétés. Le coroner avait conclu qu’Arnie était mort sur la voie. Dans le parc municipal, une tente a été dressée pour la campagne au profit du service médical de Tarker’s Mills. À la fin du meeting, la ville entière va festoyer.

Jane est avec ses parents, Nan et Bob Coslaw. Le révérend Lowe fait un discours. Nan demande à sa fille de vérifier si son frère va bien. Marty et Brady ont vu un serpent noir. Marty a peur qu'il soit venimeux mais pas Brady. Brady prend le serpent et le montre à Jane qui hurle et déguerpit. Cela fait rire Brady. Marty culpabilise et console sa soeur en disant que ce n'est qu'un serpent noir. Elle est furieuse et lui dit : « je te déteste ! ». Brady jette le serpent sur Jane qui l' évite et pousse un petit cri. Elle pleure mais envoie Brady se faire foutre. Alors Marty s'excuse. Elle le traite d'épouvantail. Elle fuit. Elle enlève en cachette son collant déchiré et surprend une conversation entre Stella Randolph et un homme. Stella pleure et l'homme s'en va. Jane veut la consoler. Stella est enceinte à cause de l'homme qui ne veut pas l'épouser. Elle rambarde Jane. Les Coslaw rentrent chez eux en voiture. Nan sermonne Jane. C'est bien là la raison principale de l'animosité de Jane envers Marty. Ses parents lui pardonnent tout parce qu'il est infirme. Ils passent devant l'endroit où Arnie est mort. Bob dit que ses restes ont dû être ramassés dans une corbeille à fruits. Jane trouve ça dégoûtant. Le soir, Marty vient voir sa soeur dans sa chambre et lui offre trois dollars et une boîte de fruits secs assortis. Elle accepte une partie de l'argent pour racheter un collant mais la boîte contient un serpent en papier qui lui jaillit à la figure. Elle hurle. Elle l'envoie se faire foutre mais il lui répond : « je t'aime ».

Stella avale des barbituriques pour se suicider. Mais le loup-garou surgit par la fenêtre et la tue. La mère hurle en découvrant le cadavre de sa fille. Le lendemain elle va voir le révérend Lowe qui la console et la serre contre sa poitrine. Joseph Haller et Pete Sylvester sont les deux policiers municipaux. Haller a reçu un appel de la police d'État. Marty rejoint Brady est Tamy qui sortent de l'école. Marty apprend à Tamy que sa mère fait la tête à son oncle Al car il divorce pour la troisième fois. Chez les Randolph il y a plein de policiers municipaux et d'État. Marty accompagne Tamy chez Stella car elle a peur d'y aller seule. Tamy a entendu du bruit dans le coin. Son père lui a dit que c'était des gosses mais elle sait que non. Le père de Tamy l'appelle alors la petite fille embrasse Marty sur la bouche et rentre. Il est abasourdi mais heureux. Milt, le père de Tamy la sermonne car il n'aime pas les infirmes et voudrait que l'État les passe sur la chaise électrique. Marty va chez le pompiste pour faire le plein pour son fauteuil à moteur, son silver bullet. Marty rentre et joue aux cartes avec son oncle Al, la brebis égarée de la famille. Marty est fou de son oncle. Nan ordonn Marty d'aller se coucher et fusille son frère du regard car il est ivre. Après le départ de Marty, Nan reproche à Al d'avoir bu devant son fils. Elle lui conseille de ne plus venir s'il est ivre. Marty se lave les dents et discuter avec sa soeur qui n'apprécie pas oncle Al. Cela énerve Marty au point qu'il tombe de son fauteuil. Alors Jane l'aide à remonter.

Milt s'enivre de bière en regardant du catch à la télé. Mais il entend du bruit dehors. Il saisit son fusil. Il sort et entend un bruit de fuite précipitée. Mais le loup-garou est là et le saisit. Il le tue dans la serre. Le lendemain, les deux policiers découvrent le cadavre de Milt. Pete Sylvester en vomit ses tripes. Marty et Brady joue au cerf-volant. Une affiche signée du comité des citoyens de Tarker’s Mills a été collé sur la vitrine du pub d’Owen. 10 000 $ seront offerts à toute personne fournissant des renseignements sur l'homme ou l'animal qui a tué Stella et Milt. Dans le pub, Elmer, Virgil Cutts, Bobby Robertson et Porter Zinneman discutent du tueur. Marty et Brady ont accroché leur cerf-volant à un arbre. Marty le décroche. Jane arrive. Elle est en colère car Marty est en retard pour dîner et ses parents l'ont envoyée le chercher. Brady, lui, veut rester jouer seul.

Au pub, le révérend Lowe et Bobby Robertson sont partis. Mr Aspinall et Peltzer, le droguiste sont arrivés. Andy est remonté contre les policiers. Herb Kincaid, entre et il est inquiet. Owen sort sa batte de base-ball. Herb cherche son fils et demande si quelqu'un l'a vu. Tout d'un coup, ils entendent le hurlement d'un loup. Norma en lâche son plateau et les verts se fracassent sur le sol. Tout le monde sort du pub. Joe Haller a découvert le corps de Brady, il prie et pleure. Herb découvre le corps de son fils, il hurle puis rit en voyant que la seule chose reconnaissable ce sont les chaussures de son fils. Il dit qu'il ne reste plus qu'à enlever ses chaussures. Les habitants de la ville assiste à l'enterrement de Brady. Al offre de l'alcool à Marty qui accepte. Puis il offre la fiole à Tamy qui accepte. Le révérend Lowe console ses paroissiens en disant que le visage de la bête féroce finit toujours par se dévoiler. Il les invite à se réconforter les uns les autres. Marty et Tamy suivent le cortège et s'embrassent. Al raccompagne Marty chez lui et tente de le consoler. Marty pense que le tueur n'est pas un homme mais un monstre. Car Tamy lui a dit qu'elle avait entendu des grognements d'animal quand son père a été tué. Mais Al ne croit pas à la théorie de Marty. Andy a organisé une battue. Joe Haller est abattu car son autorité s'est considérablement affaiblie. Pourtant, il ordonne aux hommes de rentrer chez eux. La loi c'est lui et il ne veut pas de justice privée mais Herb pleure et dit à Haller d'aller expliquer aux restes de Brady ce qu’est la justice privée. Alors le policier laisse les hommes sortir. Lowe essaye de les retenir en vain avec un désespoir croissant. Lors de la battue, le révérend O’Bannion s'est coincé la cheville dans un piège. Virgil l'aide à se libérer pendant qu'on entend le hurlement du loup. Edgar Rounds a également été pris dans un piège. Aspinall a été attrapé par le loup-garou. Maggie et Andy voient le monstre. Andy fuit. Owen frappe la bête avec sa batte de base-ball. Le loup-garou hurle mais mord la batte. Les habitants sont à nouveau à l'église pour rendre hommage à Brady. Les fidèles se transforment en loups-garous. Le père Lowe veut fuir mes Brady en loup-garou zombie bondit et l'agrippe. Il le mord au cou. Le révérend se réveille. C'était un cauchemar.

Pete et Haller voient Anne Stumrfuller et sa petite fille quitter la ville. Owen a fermé son pub. Haller avoue à Peter qu'il n'a plus de tripes. Le feu d'artifice du 1er octobre est annulé. Marty est outré. Jane se moque de lui. Al aide Marty à bricoler sa silver bullet. Marty est en colère contre le monstre qui a provoqué l'annulation de la fête. Al sait que Marty est en colère parce que sa petite amie est partie, son meilleur copain est mort et la fête est annulée. Al a gonflé le moteur de Silver bullet et Marty l'essaye. Il roule à 60 km à l'heure. Al conseil à Marty de ne pas en parler à sa mère. Les Coslaw et Al ont fait un barbecue. Al embrasse sa soeur pour la remercier. Al demande à Marty de l'accompagner jusqu'à sa voiture et lui offre un feu d'artifice. Il aura droit à son petit 4 juillet. L'enfant est heureux. Al les conseils de ne pas tirer la fusée traceuse. Alors Marty par allumer ses fusées sur une aire de repos. Une fusée atteint le loup-garou qui est tout près. Il grogne de douleur. Marty l'entend et veut démarrer silver bullet qui cale. Alors il s'empare de la fusée traceuse et réussit à l'allumer après plusieurs échecs dus à la panique. La fusée atteinte en plein visage le loup-garou qui s'enfuit à l'aveuglette. Cette fois Marty démarre silver bullet et rentre. Le lendemain, Marty appelle Al pour lui dire ce qu'il a vu. Mais son oncle ne le croit pas. Alors Marty raconte tout à sa soeur qui le croit. Tous les deux vont collecter des bouteilles vides consignées pour la campagne au profit du service médical. Cette collecte est un prétexte pour chercher un homme ou une femme borgne puisque le loup-garou a pris la fusée dans l'oeil. Malheureusement, ils n'ont vu le révérend Lowe que de dos. Mais quand Jane a fini sa tournée, elle retourne chez Lowe et découvre son oeil bandé. Elle dépose des bouteilles dans le hangar de Lowe et découvre la batte de base-ball de Owen déchiquetée et couverte de sang. Elle est effrayée et tremble en retournant voir Lowe qui s'en aperçoit. Elle prétexte un malaise alors Lowe veut la raccompagner chez elle mais elle refuse en disant qu'elle doit voir sa mère au supermarché. Elle rentre chez elle et raconte tout à Marty. Alors Marty décide d'envoyer des lettres anonymes à Lowe. Il l'engage à se suicider. Le lendemain, c’est Jane qui glisse la lettre dans la boîte de Lowe. Quand Lowe la lit, il est empli de haine. Jane a posté plusieurs lettres. Jane et Marty ont tous révélé à oncle Al. Al est en colère contre eux car il croit que Lowe a juste une inflammation à l'oeil. Il a su que Lowe avait acheté du collyre. Marty lui demande si Lowe avait une ordonnance et Al ne s'est pas mais dit à Marty qu'il rêve sur le compte de Lowe. Elle croit aussi que Jane a halluciné la batte de base-ball. Jane, Marty et Al sortent du snack. Jane demanda Al si Lowe est innocent pourquoi n'a-t-il pas appelé le commissaire Haller pour dire qu'il recevait des lettres de menace. Al ne croit pas que Lowe sache d'où viennent ces lettres. Al ne croit pas au grand méchant loup. Jane lui demande alors pourquoi il n'a pas parlé de lettres anonymes. Al pense que Lowe a pu porter plainte. Ils voient Lowe tondre sa pelouse et Al dit qu'il ne ferait pas ça trois jours après avoir reçu une fusée dans l'oeil. Il serait mort ou à l'hôpital Marty répond que Lowe était loup-garou quand il a reçu la fusée. Plus tard, Marty regarde des gosses jouer au base-ball. Un gamin lui propose d'aller boire un soda mais Marty refuse et repart mais Lowe le suit en voiture en le traitant de salaud intérieurement. Lowe embourbe sa voiture. Mais il se dégage et s'ensuit une course-poursuite entre Lowe et Marty. Marty s'arrête sur un pont inaccessible aux voitures et Lowe sort de sa voiture et rejoint Marty sur le pont. Heureusement Elmer Zinneman arrive avec son tracteur et voit Marty qui lui fait signe. Lowe est obligé de fuir. Marty avait son silver bullet à sec et Elmer le dépanne. En rentrant, Marty raconte tout à Jane et à Al. Al s'est renseigné, le collyre s'achète sans ordonnance et le commissaire lui a dit qu'aucune plainte n'avait été déposée pour des envois de lettres anonymes. Al est allé sur l'aire de repos où Marty a été attaqué par le loup-garou et il a vu des traces de sang. Mais il ne croit toujours pas que Lowe est la bête même s'il croit ce que Marty lui a dit sur la course-poursuite. Al va voir Haller pour lui dire que Lowe a poursuivi Marty. Haller accepte d'aller voir Lowe. Haller sonne chez Lowe qui n'est pas là. Alors Haller va voir la voiture dans le hangar. Elle est abîmée ce qui prouve que Marty a dit vrai. Hélas, Lowe surprend le commissaire par derrière et le frappe avec la batte de base-ball de Owen. Al, Jane et Marty sont sur l'aire de repos. Marty sait que Haller est allé chez Lowe et que depuis le commissaire disparu. Alors il demande à Al de lui faire fabriquer une balle en argent à partir de sa médaille de saint Christophe. Jane donne son crucifix à Al même si Marty refuse. Al les raccompagnait chez eux et promet de faire une balle en argent avec leurs colliers. Al va chez son ami Mac et lui demande de fabriquer une balle en argent avec les colliers de Marty et Jane. Nan a perdu son père. Elle annonça son frère qu’elle sera l'établissement funéraire le lendemain. Elle laisse donc Al garder les enfants. En lui faisant promettre de les faire coucher à 21:00. Pourtant à 1:00 du matin ils sont devant la télé. Al a un calibre de 22 sur les genoux. Il ordonne aux enfants d'aller se coucher puisqu'il pense que le loup-garou ne viendra plus. C'est à ce moment-là que le loup-garou surgit de la fenêtre. Jane hurle. Puis le loup-garou s'en va pour couper le câble électrique. Al ne veut pas croire que Jane a vu la bête et pourtant la lumière s'éteint. Le loup-garou abat un mur en surgissant. Al ne peut tirer car il avait retiré la balle de son revolver pour la montrer à Marty. Le loup-garou envoie Al valdinguer. Le revolver vole d'un côté et la balle de l'autre. Marty veut rattraper la balle mais elle a disparu dans la bouche de chauffage. Jane attrape le revolver mais le loup-garou va bondir sur elle. Heureusement Al se réveille et frappe le loup-garou avec un tisonnier. Marty repêche la balle et Jane une lance le revolver. Elle mord la bête à la cheville. Le monstre rugit de douleur mais se dirige vers Marty. Marty met la balle dans le barillet. Le loup-garou annonce qu'il va le tuer. Marty tire une fois, rien ne se passe, une deuxième fois, rien, une troisième fois, toujours rien. Alors, Marty tire une quatrième fois et la balle atteint l'oeil du monstre qui tombe et commence à se transformer. Al relève Jane. Jane enjambe le corps de celui qui est redevenu Lowe. Il n'est pas encore mort et se relève. Jane hurle mais Lowe s'effondre et meurt. Marty et Jane se disent : « je t'aime » et s'embrassent.