18 août 2013

Histoires de cosmonautes 3

Le bateau ivre par Cardwainer Smith. Élisabeth semblait toujours avoir besoin d'aide ou de réconfort. Son nom résonnerait haut et clair dans le néant sauvage d'Espace trois. Rambo de Terre quatre voyagea loin avec une vieille fusée. Il suivit son Élisabeth là où tout espace cessait d'exister. Les gens se mirent à composer des chansons idiotes sur le voyage allégué. Ils furent pétrifiés quand ils découvrirent que Rambo avait vraiment découvert Espace trois. I Élisabeth pensait que Rambo était venu pour elle parce que les machines... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 03:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2013

Histoires de cosmonautes 2

Un homme d'expédition (Frederic Brown). Un professeur explique aux élèves que la conquête de Mars pose des problèmes à cause de l'équilibre entre hommes et femmes qui devraient composer l'équipe de 30 personnes. Il devrait y avoir 15 femmes et 15 hommes pour former 15 couples. D'autres pensaient qu'il devait y avoir cinq femmes pour 25 hommes. Ils devaient renoncer à la monogamie. Enfin certains pensaient que l'expédition devrait se composer de 30 hommes pour qu'ils  se concentrent sur leur travail. Des femmes les... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2013

Histoires de cosmonautes I

Histoires de cosmonautes. Les vertes collines de la terre Robert A. Heinlein. I voici l'histoire de Rhysling, le chanteur aveugle des lignes spatiales. La réputation de Rhysling fut protégée par un exécuteur testamentaire plein de prudence et par le fait que, par un concours de circonstances favorables, il n'eut jamais l'occasion de s'exprimer devant un représentant de la presse. Les chants des lignes de l'espace parurent en librairie la semaine même de sa mort. Rhysling n'était pas supportable en société. Il souffrait d'un... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2013

Freud et Nietzsche

Nietzsche et Freud. Freud dit n'avoir jamais lu Nietzsche pour ne pas être entravé dans l'élaboration des impressions fournies par la psychanalyse. Freud évite de lire Nietzsche de façon consciente comme gage de son impartialité. Freud reconnaît des coïncidences entre la pensée de Nietzsche et la psychanalyse. La société psychanalytique de Vienne se réunissait tous les mercredis où les comptes-rendus de lecteurs étaient lus et on y parlait de Nietzsche. C'est par cet intermédiaire que Freud a connu les théories de Nietzsche. La... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 02:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 août 2013

Le désir

Le désir nous met-il en péril ? On ne possède pas son corps, on se ressent dans son corps et on ressent le monde à travers son corps, sa chair. Le désir met-il le sujet en péril ? I les deux façons d'envisager le désir en philosophie. -Le désir est expression d'un manque. Celui qui ne désire rien, fait l'expérience d'une autonomie ou d'une indépendance. Platon (le Banquet) : « ce qu'on n'a pas, ce qu'on n'est pas, voilà l'objet du désir et de l'amour ». On aime qu'aussi longtemps qu'on manque. Dès qu'on obtient ce qui nous... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2013

conscience et mémoire de soi

Conscience de soi et mémoire de soi. La conscience de soi peut-elle se passer de la mémoire de soi ? Cela fait partie de la philosophie du sujet. Un sujet c'est ce qui n'est pas un objet. Le sujet c'est celui qui n'a jamais placé devant lui-même, c'est celui qui se saisit lui-même, en lui-même. Le sujet a donc un dedans. C'est celui qui peut dire « je ». Au sens philosophique, le sujet c'est celui qui peut se représenter à lui-même. Cette présence de soi à soi c'est la conscience de soi. Le sujet est capable de conscience. Cette... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 03:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]