26 décembre 2013

Livres non lus II

La morale de « un jour sans fin » c'est que Phil conquiert Rita non pas en exerçant une emprise sur elle mais en perdant de son arrogance vis-à-vis des autres. Il finit par s'intéresser à eux. Son jour sans fin, il est l'utilise pour aider les autres, en s'intéressant aux autres, il devient lui-même intéressant et parvient, par sa gentillesse, à séduire Rita et à sortir du jour sans fin. Des conduites à tenir. Chapitre Ier. Ne pas avoir honte. La plupart des enseignants sont exposés à l'obligation de rendre compte de livres... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]