24 décembre 2016

La société a-t-elle besoin d'un fondement ?

La société et les échanges.     Le fondement c'est ce sur quoi se repose quelque chose. C'est la base, le socle. Se reposer sur quelque chose signifie avoir quelque chose comme origine ou avoir confiance en quelque chose. Le fondement c'est l'origine de quelque chose, c'est le principe. Un principe c'est ce qui vient en premier, ce qui est le plus ancien. Le principe a un rôle contraignant, il donne des règles. Le fondement fait autorité. Fonder c'est instituer de façon active. La société a-t-elle besoin de principe plus... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2016

Peut-on désirer sans souffrir ?

    Le désir a tendance à faire souffrir. C'est la possibilité de désirer. La capacité de désirer. La légitimité de désirer. A-t-on le droit de désirer. La question devient : est-il possible de désirer sans souffrir ou est-il contradictoire de désirer sans souffrir ou désirer est-il nécessairement souffrir. Est-on capable de désirer sans souffrir. C'est le sujet qui désire. Il y a le désir conscient et le désir inconscient mais là c'est un sujet conscient. La souffrance renvoie au fait d'éprouver douloureusement... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 décembre 2016

Le temps peut-il suspendre son vol ?

    Eddington parle de la flèche du temps pour signaler que le temps passe mais ne repasse pas toujours dans la même direction. La flèche a à voir avec l'irréversibilité des phénomènes qui se passent avec le temps. Aristote dit que le temps est à la fois non étant et étant. Le temps est à la fois ce qui a cessé d'être (le passé) et aussi ce qui n'est pas encore (l'avenir). Le temps est la limite entre deux néants. La fonction du maintenant c'est d'assurer la liaison entre le passé et l'avenir donc le présent est. Le... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]