23 juillet 2019

Le confident

Le confident (Hélène Grémillon). Paris, 1975. Camille Werner venait de perdre sa mère. Dans sa vie, elle n'avait jamais reçu beaucoup de courrier. Sa mère lui avait épargné la lecture des lettres de condoléances qu'elle avait reçues suite à la mort de son mari. Le père du Camille s'était illustré pendant la guerre d'Indochine. Camille avait un frère. Après la mort de leur mère, ils voulurent se débarrasser de la maison familiale. Camille était persuadée que son père s'était suicidé et l'avait dit à sa mère. Camille avait reçu la... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]