16 novembre 2010

Je ne suis pas une légende (Jacques Bergier) I

Je ne suis pas une légende (Jacques Bergier)   Chapitre 1 le jour de nuage, la nuit de flamme   A 4 ans, Bergier avait vu un général dans le square et il lui avait expliqué toutes les erreurs militaire en Prusse orientale. Il était venu chez Bergier pour lui parler de nouveau. Sa mère en conclut que Jacques était génial. Les Bergier vivaient à Odessa. Le père avait une épicerie. A 5 ans, Jacques fit pour le première fois l’expérience de l’injustice. Le vieux comptable de son père avait été frappé par des... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 février 2010

le crépuscule des magiciens II

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Neuf Planète au microscope. Planète est une imposture par rapport à la science qu’elle exploite Planète est « la première revue de bibliothèque ». Elle est parfaitement adaptée aux nécessités pratiques de conservation et de lecture aisée. Le lecteur, dès le début, est conditionné, noblement, car Planète est justiciable d’un directeur artistique au goût plus que parfait. L’entreprise apparaît comme parfaitement planifiée. Dans ... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 17:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 février 2010

Le crépuscule des magiciens I

&amp;amp;lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; Le crépuscule des magiciens, le réalisme fantastique contre la culture.     Laisser dire, c’est accepter   Le réalisme fantastique est né à la suite de longues méditations, poursuivies, comme il se doit, dans les arcanes de l’hindouisme. Un rationaliste mécréant, dans le sens étymologique du terme, est susceptible de s’intéresser au phénomène Planète s’il trouve à s’amuser. Il existe... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 13:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 février 2009

Visa pour une autre terre (Jacques Bergier)

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Visa pour une autre terre (Jacques Bergier) 1 Le pudding magique Pour Bergier, le connu et l’inconnu sont mélangés. L’image du monde est celle d’un pudding contenant des fruits confits. La science cherche à diminuer les phénomènes inconnus. Le pudding est extrêmement riche en inclusions contenant de l’inconnu et qu’on ne peut déloger. Arthur C. Clarke a écrit : « une science supérieure à la nôtre doit nécessairement... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 11:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 février 2009

La guerre secrète de l'occulte (Jacques Bergier)

&lt;!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; La guerre secrète de l’occulte (Jacques Bergier)   Bergier pense qu’il y a un danger analogue à Hiroshima à partir des recherches en parapsychologie et qu’elles auront des applications militaires. La police soviétique arrêtait les parapsychologues avec le même zèle que les dissidents mais au lieu de les envoyer au goulag, le KGB les faisait travailler. La CIA, elle aussi, fait appel aux forces occultes.   Un... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2008

Blumroch l'admirable 2

29 Pour Blumroch, c’est Van Vogt qui a le plus intensément rêvé du surhomme mental. Comme lui, il pense que la société est encombrée de gens hargneux qui ne sont pas à leur place parce qu’On lui veut du mal. Il appelle ça la « narapoïa ». Il pense que si les moins intelligents continuent à proliférer, tandis que les mieux doués s’abstiennent, le monde sera une élite minuscule s’exténuant à sauver du marasme 99% d’hébétés. 30 Blumroch cite Heinlein. Un jeune homme qui vogue dans l’espace est attrapé par des gardiens du Cosmos. On le... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2008

Blumroch l'admirable (Pauwels)

Blumroch l’admirable ou le déjeuner du surhomme (Louis Pauwels) Ce livre de Pauwels est un hommage à son ami Jacques Bergier, co-auteur du Matin des magiciens. Pauwels s’est inspiré du Neveu de Rameau de Diderot pour écrire sur Bergier. Son livre est un roman fantasque à deux personnages recréés avec toutes les libertés de l’art. Première partie : le déjeuner 1 Le narrateur a rendez-vous avec Blumroch mais en vingt ans d’amitié, il ne l’a jamais tutoyé et ne lui a jamais fait de confidence. 2 Le narrateur appartient à une... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 16:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 avril 2008

Jacques Bergier résistant et scribe des miracles 2

Chapitre 4 : les mondes à venir Le 19 mai 1945, Bergier fut abordé par des Parisiens curieux qui voyaient bien qu’il revenait des camps. Il acheta des journaux et des revues scientifiques à la librairie états-unienne de Brentano’s. Les libraires ne voulurent pas le faire payer tant ils étaient émus. Il apprit la mort des tyrans nazis, la découverte de la pénicilline par Fleming, l’invention de l’hélicoptère par les Allemands sur le front de l’est, le droit de vote des femmes et l’entrée des communistes au gouvernement. Il rentra... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 20:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 mars 2008

Jacques Bergier résistant et scribe des miracles 1

Jacques Bergier, Résistant et scribe des miracles (Charles Moreau) Spécialiste de la Science-fiction et de la littérature fantastique, Charles Moreau a publié de nombreux articles et dirigé plusieurs revues en ces domaines. L’auteur révèle le paradoxe qui colle à Jacques Bergier, il a reçu plusieurs distinctions et pourtant il reste méconnu. Il était également à la fois scientifique et fasciné par les mystères inexpliqués. Sans lui la SF et le fantastique n’auraient pas été les mêmes en France. Chapitre 1 : les mondes mourants ... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 20:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 décembre 2007

Le dernier des magiciens

Le dernier des magiciens, Jean Dumur, entretiens avec Jacques Bergier Ce livre est un portrait révélateur du trop méconnu Jacques Bergier. Il est surtout connu par les ésotéristes, les lecteurs de Tintin (Vol 714 pour Sydney) et ceux qui ont eu la chance de suivre l’émissions « Les Incollables » diffusée dans les années 70 sur TSR. Bergier est mort en 1978 dans une solitude complète et voulue. Né à Odessa en 1912, il arrive en France peu après la Révolution d’Octobre, journaliste, auteur de quarante livres dont le best-seller « Le... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]