26 juin 2017

Hommes et civilisations fantastiques.

  Hommes et civilisations fantastiques (Serge Hutin)   1 Mystères dans le ciel et sur la terre.   Serge Hutin prétend que le tableau d'ensemble de l'évolution de l'humanité est plus complexe que ce que les anthropologues affirment. Il donne l'exemple d'une petite boîte métallique trouvée dans les environs de Bagdad, âgée de 4500 ans et qui serait une pile électrique. Il pense que la lointaine antiquité aurait pu voir se dérouler un terrifiant  conflit nucléaire. Il évoque des remparts de granit ... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2017

Dino Buzzati Un cas intéressant.

    Albert Camus a traduit cette pièce de Buzzati dans laquelle il voyait aussi bien un drame de la destinée qu'une satire sociale. Premier temps. Premier tableau. On se trouve dans l'antichambre et le bureau du directeur de la société immobilière Corte et Dell. Menti, ancien commis attend Corte. Sa secrétaire, Gloria, lui dit qu'elle ne sait même pas si Corte est revenu de Rome. Menti a travaillé pour Corte pendant 16 ans. Il a de l'arthrite dans les jambes et veut demander son congé à Corte. Gloria a débuté il y a... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2014

L'Iliade III

La Patroclie. Sitôt que les Troyens voient que Patrocle, ils fuient croyant voir Achille. Patrocle blesse Pyraechnès. Puis il chasse les Troyens des nefs et éteint le feu. Mais le combat continue. Patrocle blesse Arélycos. Ménélas frappe Thoas. Mégès tue Amphiclos. Antiloque atteint avec sa lance Atymnios. Maris veut venger son frère Atymnios mais Thrasymède le tue avant qu'il n'atteigne Antiloque. Ajax, fils d’Oïlée, attaque Cléobule et le tue. Pénéléos abat Lycon. Mérion tue Acamas. Idoménée atteint Erymas. Les Troyens ne songe... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2014

L'Iliade II

Chant IX assemblée et conseil nocturne chez les Achéens. Tandis que les Troyens sont ainsi sur leurs gardes, le monstrueux Pâris, dont la fuite glacée accompagne les pas, a saisi les Argiens. Agamemnon dit aux Achéens que Zeus lui avait promis la victoire alors qu'il méditait une ruse perfide. Agamemnon conseille de regagner les nefs puisqu'ils ne prendront jamais Troie. Mais Diomède sermonne Agamemnon et lui conseille de partir s'il le souhaite mais les Achéens resteront tant que Troie n'aura pas été détruite. Nestor soutient... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2014

L'Iliade I

L'Iliade.   Aux noces de Thétis et de Pélée, où les dieux festoient, Eris (la Discorde) survient et suscite une querelle entre Héra, Athéna et Aphrodite au sujet de leur beauté. Sur l'ordre de Zeus, elles s'en remettent au jugement du jeune berger Pâris, fils du roi de Troie, Priam, qui garde les troupeaux de son père sur l'Ida. Aphrodite l'emporte en promettant à Pâris de lui faire épouser la plus belle des femmes, Hélène. Ménélas décide avec son frère Agamemnon, roi de Mycènes, et le vieux Nestor, roi de Pylos,... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2014

La cité du soleil II

Personne ne considère comme humiliant de servir à table, de travailler à la cuisine. Comme tous les travaux sont partagés, chacun n'a même pas 4 heures de travail par jour. Le reste du temps est consacré aux jeux, à la lecture, à la marche, à la discussion. Les jeux auxquels on joue assis sont exclus pour favoriser l'exercice. Les Solariens n'aiment pas la pauvreté qui avilit l'homme et la richesse qui le rend indolent. La communauté fait de chacun un riche et un pauvre, riche parce qu'il possède tout, pauvre parce qu'il utilise... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2014

La cité du soleil I

La cité du soleil (Tommaso Campanella). Ce récit utopique a été écrit par un moine calabrais. Il dessine avec précision l'état totalitaire car l'État de sa cité du soleil régente tout : de l'attribution du logement à la taille du costume uniforme. Les officiers règlent le bon exercice des vertus qui sont répertoriées. Il y a des informateurs et les condamnés s'autocritiquent comme chez Staline. Si Campanella est communiste avant la lettre, c'est de communisme religieux qu'il s'agit car il n'est pas athée. Comme nombre de ses... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2013

Livres non lus II

La morale de « un jour sans fin » c'est que Phil conquiert Rita non pas en exerçant une emprise sur elle mais en perdant de son arrogance vis-à-vis des autres. Il finit par s'intéresser à eux. Son jour sans fin, il est l'utilise pour aider les autres, en s'intéressant aux autres, il devient lui-même intéressant et parvient, par sa gentillesse, à séduire Rita et à sortir du jour sans fin. Des conduites à tenir. Chapitre Ier. Ne pas avoir honte. La plupart des enseignants sont exposés à l'obligation de rendre compte de livres... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2013

Livres non lus

Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ? Pierre Bayard. Pierre Bayard est né dans un milieu où on lisait peu. Il s'est fréquemment retrouvé dans des situations délicates où il était contraint de s'expliquer à propos de livres qu'il n'avait pas lus. Il enseigne la littérature à l'université et ne peut échapper à l'obligation de commenter des livres qu'il n'a pas lus. Il pense que la majorité de ses étudiants n'ont pas lu non plus les livres au programme. Mais si une minorité lit, il ne peut se mettre dans l'embarras en ne... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 23:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 novembre 2013

Histoires de planètes 3

La forêt enchantée (Fritz Leiber). Elven était sur une planète où son vaisseau s'était écrasé. C'est une forêt de ronces qui avait amorti le choc et lui avait sauvé la vie. Le bourdonnement qui résonnait derrière lui lui parla. Elven savait que c'était Fedris qui lui parlait et menaçait de le retrouver. Le monde natal de Elven était mort. C'était un hors-la-loi. Fedris était un sorcier. Tous les hors-la-loi avaient été tués sauf Elven. Elven était entouré de ronces. Il ne savait pas où il était. Il était impossible à Fedris de le... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 02:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]