12 juin 2009

Là-bas (Huysmans)

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Là-bas (Huysmans) « Là-bas » est une satire, une opposition au positivisme dominant. « Là-bas » est un livre drôle et Huysmans l’a voulu ainsi en déclarant : « Je vois la tête des gens à l’apparition d’un bouquin fait de la sorte : mystique, réaliste et satanique à la fois... Nous allons rire ! » Huysmans se moque à la fois des scientifiques comme Charcot et des occultistes comme Papus. Les voilà fourrés dans le même sac.... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 17:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 juin 2009

Trois contes (Flaubert)

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Trois contes Flaubert a écrit les Trois contes entre 1875 et 1877 en se détournant provisoiremen t de l’interminable roman Bouvard et Pecuchet. Un coeur simple Félicité est la servante de Madame Aubain. Elle est corvéable à merci pour cent francs par an. Madame Aubain n’est pas agréable. Elle est veuve depuis 1809 et a deux enfants. Félicité loge au second étage de la maison de Madame Aubain. Elle doit se lever à... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2009

Tout est fatal (suite)

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Tout est fatal King introduit cette nouvelle en déclarant que les histoires sont des objets préexistants que nous allons dénicher. I Le narrateur a 19 ans et se félicite de ne plus travailler pour un certain Skipper qui est mort. Il livrait des pizzas. Sa mère lui a dit que s’il n’avait pas abandonné ses études, il n’en serait pas là. M. Sharpton lui a dit que ce n’était pas simplement un boulot mais une aventure. ... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2009

Tout est fatal (Stephen King)

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Tout est fatal (Stephen King) Dans l’introduction, Stephen King parle du plaisir d’écrire. Le fait d’écrire des histoires n’a rien de nouveau pour lui depuis longtemps (il a vendu sa première nouvelle en 1968, à 21 ans), mais cela ne signifie pas qu’il ait perdu de sa fascination. King pense que la nouvelle n’est pas un art perdu mais est prêt à défendre l’idée qu’il est bien près de disparaître dans les poubelles de... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2009

Dreamcatcher (suite)

XIII Le pré carré de Kurtz   Perlmutter pense que Gosselin’ country Market est éclairé par une débauche de projecteurs qui fait l’effet d’un plateau de cinéma. Il pense à Rencontre du 3è type. Tout lui semble irréel. Tout le personnel de l’armada porte à présent des masques sur le visage. Bradsky parle à Underhill. Il lui dit avoir eu l’impression qu’on s’emparait de son esprit. Il s’est retrouvé dans la cabane avec Jonesy et l’a aidé à démarrer la moto neige alors qu’il a toujours été dans la base militaire. Underhill lui... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2009

Dreamcatcher (Stephen King) I

Dreamcatcher (Stephen King)   Le roman commence par l’évocation des soucoupes volantes aperçues par Kenneth Arnold aux Etats-Unis en 1947 puis les vagues d’ovnis apparues jusqu’en 2000.   AJMM   AJMM est la devise de Jonesy et ses amis. 1988, le mariage de Joe Clarendon (dit Beaver) avec Laurie Sue Kenopensky n’a pas marché et Beaver noie son chagrin dans les bars. Un soir, fatigué d’écouter ses potes de beuveries, il appelle son ami Henry.   1993, Pete est à son boulot, il n’a pas vendu une seule voiture... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 mars 2009

Comment se faire des amis ? suite

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Chapitre 13 : c’est par le coeur qu’on parvient à l’esprit Lincoln disait : « Si vous voulez rallier un homme à votre cause, persuadez-le d’abord que vous êtes son ami. Ce sera la goutte de miel qui touchera son coeur, et c’est par le coeur qu’on parvient à l’esprit. Chapitre 14 : le secret de Socrate Quand vous voulez convaincre votre auditeur, évitez, dès le début de la conversation, de soulever les questions sur... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 11:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 mars 2009

Comment se faire des amis ?

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Comment se faire des amis (Dale Carnegie) Dale Carnegie, leader mondial de la formation continue, est spécialisé dans les antraînements à la communication, au leadership, à la vente, au management et à la prise de parole en public. Son ouvrage est devenu un classique et a été publié en 1936. L’approche pratique de ce livre l’a placé parmi les dix best-sellers mondiaux en non-fiction de tous les temps. Carnegie est considéré... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 mars 2009

Vichy et les francs-maçons (suite)

La liquidation des sociétés secrètes (1940-1944)   A peine l’Etat français est-il institué qu’il se met à la recherche des « responsables ». Responsables de la guerre, de la défaite. Parmi eux se trouvent essentiellement les participants du Front populaire, les francs-maçons, les Juifs, les Anglo-Saxons et, plus tard, les bolcheviques. La lutte contre les francs-maçons et les « sociétés secrètes » connaît trois phases qu’incarnent trois lois, qui donnent trois images de la lutte contre les francs-maçons. En 1940, un général... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 février 2009

Vichy et les francs-maçons I (Dominique Rossignol)

Vichy et les francs-maçons (Dominique Rossignol)   L’ouvrage commence par une chronologie. Le 3 septembre 1939, l’Alsace ayant été en partie évacuée, les loges de Strasbourg ferment leurs portes. Le 14 juin 1940, peu après leur arrivée dans la capitale française, les Allemands prennent possession des locaux du Grand Orient, rue Cadet, et y installent le siège du service de contre espionnage dirigé par le lieutenant Moritz. Le 22 juin 1940, la Feldpolizei a pu saisir un matériel très important appartenant aux loges maçonniques... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 11:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]