22 mars 2013

Y a-t-il un Bien commun ?

Y a-t-il un bien commun entre la philosophie morale et la philosophie politique ? Qu'est-ce que le bien ? Bien comme adjectif qualifie des personnes ou des actions et est synonyme de bon. Bien comme adverbe, il a bien mangé. Bien comme substantif, le bien ou un bien. Le bien comme substantif. Le bien apparaît comme une entité réelle comme une entité abstraite (l'idée du bien). Quand on dit qu'une chose est bonne c'est par rapport à l'idée de bien. Le bien est un modèle, une référence, la perfection. Un bien, c'est quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2012

Peur bleue

Peur bleue (Stephen King) -la nuit du loup-garou janvier c'est la pleine lune sur Tarkers mills. On ne voit plus rien du ciel obstrué par la neige du blizzard. Arnie Westrum, cheminot aux chemins de fer du Maine, a été surpris par la tourmente à 15 km de la ville. Il s'est réfugié dans une baraque en planches. Il joue aux cartes. Il entend gratter à la porte. C'est un loup-garou. Il défonce la porte. Arnie tente de se défendre avec une pioche. Les loup-garou le tue. Le cycle du loup-garou a débuté. Février c'est la nuit de la... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 06:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 août 2012

Les sept têtes du dragon vert (Teddy Legrand)

          Les sept têtes du dragon vert   Teddy Legrand Teddy Legrand apparaît comme le continuateur de l'oeuvre de Charles Lucieto, lui-même auteur d'une série de romans d'espionnage regroupé sous le titre d'ensemble « la guerre des cerveaux ». Préface « les sept têtes  du dragon vert » est un livre recherché sur les étals des bouquinistes par certains connaisseurs. Il a été publié en 1933. Il est inspiré par l'oeuvre d'Agatha Christie. Un autre livre a été publié sous le... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 01:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 avril 2012

Léo Taxil

Léo Taxil, parcours douteux d’un individu douteux. (commander le livre sur Léo Taxil A la fin du XIXè siècle, des milliers de français apprennent, dans une publication périodique : Le diable au XIXè siècle, que Lucifer se manifeste dans le temple d’une secte maçonnique nord américaine, le Palladium. L’auteur de cette revue est formel : Lucifer est le Grand-Maître secret de la franc-maçonnerie et il se livre aux pires horreurs dans la pénombre des arrières loges Les francs-maçons adorent 44 435 633 démons et un horrible diablotin... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 janvier 2012

Shining II

18 L'album   C'était le 1er novembre. Jack découvrit l'album. Il regarda les vieux journaux et les registres qui lui apprirent que Nelson Rockfeller, Henry Ford, Jean Harlow et Clarck Gable avaient fréquenté l'Overlook. L'album était le livre que Danny avait vu en rêve. Il contenait une carte d'invitation à un bal masqué un 29 août. Jack pensa au « Masque de la mort rouge » d'Edgar Poe. Il y avait aussi un article sur l'Overlook daté du 15 mai 1947. Cela parlait du milliardaire Derwent, propriétaire de l'hôtel. C'est... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2012

Shining I

Shining (Stephen King)   1ère partie En guise d'introduction   1 Premier entretien   Jack Torrance eut un entretien avec Ullman. Ullman lui proposait un travail et voulait savoir si sa femme n'était pas réticente. Ullman lui montra les plans de l'hôtel Overlook. Le fils de Jack ne devrait pas jouer au grenier. L'Overlook comptait 110 chambres. Il y avait un restaurant et le Colorado Bar, la salle de banquet et le dancing. Albert Shockey, le propriétaire de l'hôtel, désirait que Jack ait le poste. Ullman devait... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2011

Le diable l'emporte II

  17   et Mme Collignot étaient dans les abris de Paris. Mme Collignot s’inquiétait pour ses filles. Ils remontèrent dans leur maison. La nuit, le sol vibra.   18   Gé demanda à Hono d’allumer le télécinéma mais le visage de la speakerine était entrecoupé par des parasites.   19   Paul Jobet et Aline étaient revenus. Mme Collignot en fut heureuse mais pleura en pensant à Irène. Aline pleura et dit que les parents de Paul étaient morts. Ils avaient été massacrés par des gens qui voulaient leur... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2011

Le diable l'emporte I

Le diable l’emporte (Barjavel)   1ère partie   Barjavel annonce : les personnages et les événements de ce roman sont imaginaires. Toute ressemblance avec des événements réels serait au-dessous de la vérité.   1   et Mme Collignot, Aline et Irène entrèrent dans la salle à manger. Irène était la fille des Collignot. Elle avait 22 ans. Elle était riche de chair et d’humeur équilibrée. C’était le mois d’août, ils étaient en vacances. Dans le restaurant, il y avait ce professeur de culture physique qui... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2011

Chien de printemps

Chien de printemps (Modiano)   Le narrateur avait connu Francis Jansen quand il avait 19 ans. C’était au printemps 1964 dans un café à Denfert-Rochereau. Le narrateur était avec une amie et Jansen avait sorti un Rolleiflex d’un sac. Il les photographia dans le café et dans la rue. Une revue états-unienne l’avait chargé d’illustrer un reportage sur la jeunesse à Paris. A la sortie du café, il dit : chien de printemps. Le narrateur et son amie raccompagnèrent Jansen dans son atelier près de la rue Froideveaux. Jansen avait de... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2011

Chantier II

    7/12/1973   Georgie refit le cauchemar avec le chien et Charlie. Cela le réveilla. Il alla voir Olivia. Elle ne dormait pas et ils firent l’amour. Elle eut un orgasme ce qui lui arrivait rarement. Le lendemain, ils mangèrent ensemble. Elle redemanda ce qu’il allait faire de sa vie. Il n’y avait pas réfléchi mais maintenant tout lui semblait réel comme d’avoir fait l’amour avec Olivia. Elle en fut heureuse. Ils retournèrent au chantier. De loin, Olivia trouvait qu’on aurait dit des gosses s’amusant avec des... [Lire la suite]
Posté par Humanisme à 17:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]