La part des ténèbres

   Le personnage de ce roman est Thad Beaumont né à Bergenfield dans le New Jersey en 1949. En 1960, il envoya une nouvelle de sa main au concours de jeunes écrivains organisé par la magazine American Teen. Il reçut une mention Honorable dans la catégorie fiction du concours. Il aurait reçu le 2è prix si les juges ne s’étaient aperçus qu’il lui manquait deux ans pour faire partie du groupe des 13/19 ans. Sa nouvelle « outside of Marty’s house » fut jugée d’une exceptionnelle maturité. Il reçut un Certificat de Mérite d’American Teen. Sa maman encadra le certificat et ne manquait pars une occasion pour le montrer aux visiteurs en déclarant que son fils deviendra un grand écrivain ce qui gênait affreusement Thad. Souffrant d’affreux maux de tête, il est conduit chez le docteur Seward qui diagnostique la migraine. Pris d’un malaise, ses parents l’amènent en urgence à l’hôpital et là le docteur Pritchard décèle chez Thad une tumeur au cerveau. Pritchard opère Thad et à la stupéfaction de découvrir dans son crâne un oeil, une partie de narine, trois ongles et deux dents. Il conclut que Thad avait un jumeau et qu’il a fini par se retrouver dans son lobe préfontal. Après l’opération récupère lentement mais ses maux de tête ont disparu.

   On retrouve Thad quelques années plus tard lisant un article qui lui est consacré dans People où on le voit derrière sa machine à écrire accompagnée de sa femme Liz. Ils ont des jumeaux, William et Wendy. Dans l’article de People on voit également Thad et Liz tenant une pelle et un pic devant la tombe d’un certain George Starck décédé à 13 ans. L’inscription de la tombe est : « Un type pas très sympa ». Cette tombe est factice, c’est la photographe Phillis Myers qui a mis en scène la photo. On apprend que George Starck est le pseudonyme que Thad a choisi pour écrire quatre best-sellers. C’est un certain Frederic Clawson qui a obligé Thad à dévoiler l’identité réelle de George Starck. Thad n’est pas écrivain à plein temps mais prof à l’université. En regardant la photo de l’article, il éprouve un certain malaise partagé par sa femme. Il se demande s’il n’a pas assassiné sa « part des ténèbres » comme Beaumont appelle George Starck. C’est Liz qui lui a suggéré d’écrire un roman sous un nom d’emprunt pour voir ce qui se passerait. Comme Thad bloquait devant la page blanche, il avait besoin d’une secousse pour être tiré de sa paralysie. Beaumont a choisi son pseudonyme en pensant à un auteur de polar, Westlake qui a écrit des romans sous le nom de Richard Starke. Alex Machine est le héros des livres qu’écrit Beaumont sous son pseudonyme. George Starke s’est réveillé et à commencer à s’exprimer. Beaumont s’est laissé prendre par son double. Il lui a inventé une biographie. Starck aurait 39 ans, aurait purgé une peine de prison pour pyromanie et agression avec intention de tuer. Contrairement à Beaumont, Starck n’aime pas la machine à écrire et utilise le crayon. De fait Beaumont utilise le crayon pour écrire les livres sous le nom de Starck. Liz est contente que Starck soit « mort » car elle ne l’aimait pas beaucoup. Thad fait un cauchemar dans lequel Starck est agent immobilier et lui fait visiter la propre résidence secondaire de Beaumont. Tout ce que Thad touche se casse et il voit sa femme gisant sur le sol tandis que Starck le menace.

   Steven Holt, le fossoyeur de Castle Rock découvre la tombe factice de Starck, elle est vide ! Il trouve des traces de pas et de doigts ayant glissé dans la terre molle avant de trouver une prise. Le même jour, il apprend la mort de Homer Gamache et il estime qu’il y a un lien. Il décide d’en parler au shérif Pangborn. Gamache a été défiguré. Il avait soixante ans et vivait avec sa femme dans une petite maison. La police enquête et Norris Ridgewick recueille un témoignage intéressant. Mme Arsenault a vu un homme en costume devant chez elle en pleine nuit, tout près du cimetière où le fossoyeur a trouvé la tombe de Clarck vide. Mme Arsenault déclare avoir vu l’homme qui venait de la direction du cimetière. Elle a vu Gamache prendre l’homme en stop. Un agent de la police d’Etat, Warren Hamilton, a retrouvé la camionnette de Gameche à Wesport. Elle est pleine de sang et de restes de nourriture.

   Deux nouveaux personnages apparaissent : Dodie Eberhart ancienne call girl de Washington et le locataire d’un appartement qu’elle possède, Clawson, l’homme qui a découvert la vraie identité de Clarck. Dodie découvre le cadavre de Clawson dans son appartement. Près de lui se trouve l’article de People sur Thad Beaumont, et des restes de nourriture et des mégots de cigarettes sans filtre comme dans la voiture de Gamache. Le meurtrier a laissé un mot punaisé au mur : Les moineaux volent de nouveau. Ce qui est un rappel aux crise de migraine de Thad quand il était enfant. Il avait l’impression d’entendre des cris de moineaux.

   Alan Pangborn arrive chez les Beaumont avec des policiers d’Etat. Ils veulent l’interroger sur le meurtre de Gamache. Ils pensent que c’est Thad qui l’a tué. Mais Thad a un alibi, dans la nuit du meurtre, il avait organisé une soirée chez lui avec ses collègues de l’université. Pangborn lui révèle que s’il est soupçonné c’est parce que la police a trouvé ses empreintes digitales dans la camionnette de Gamache. Thad éprouve encore des maux de tête et il se souvient de la tumeur de son enfance. il a peur qu’elle soit revenue et qu’elle soit maligne.

   Pangborn revient voir les Beaumont, cette fois pour leur annoncer la mort de Clawson dont Thad est encore suspecté d’être l’auteur. Mais le shérif est venu pour apporter son aide et non pour procéder à l’arrestation de Thad. Pangborn affirme que les empreintes digitales de Thad ont été trouvées sur Clawson. Liz révèle au shérif qu’elle a fait une fausse couche en 1975 après avoir été bousculée dans un escalator. Quand elle a eu ses jumeaux en 1988, Thad a décidé de reprendre son nom pour écrire, pour redevenir lui-même. Pangborn a un temps imaginé que Thad avait un jumeau qui était resté à la soirée pendant que lui commettait les meurtres mais Beaumont n’a pas de jumeau. Outre les empreintes digitales, le tueur a le même groupe sanguin que Thad et fume des Pall Mall, marque que fumait Thad avant d’arrêter. Seul un détail ne colle pas, les cheveux du tueur retrouvés par la police sont blonds et Beaumont est brun. Liz raconte au shérif comment Clawson est entré dans leur vie, sa découverte de l’identité réelle de Starck et les menaces auprès de l’éditeur qui n’était pourtant pas dans le secret de Thad.

   Alan et les Beaumont cherchent à savoir qui a pu tuer Clawson. Ils pensent qu’il s’agit d’un fan de Starck qui a voulu se venger de la révélation et donc de la fin de l’écrivain fictif. Liz pense que c’est aussi quelqu’un qui déteste Thad et a voulu le mettre dans la panade. Le shérif estime que c’est quelqu’un qui se prend pour Starck. On apprend qu’après la fausse couche de Liz, Thad a sombré pendant trois ans dans la dépression et l’alcoolisme et a fait une tentative de suicide. Liz voit bien que son mari lui cache quelque chose à propos de ses migraines. En effet, Pangborn a révélé aux Beaumont que chez Clawson, l’assassin avait écrit « Les moineaux volent de nouveau » et Liz veut savoir ce que ça signifie. Alors Thad lui explique, sa tumeur et les moineaux qu’il croyait entendre étant enfant.

   L’assassin est bien George Starck. Il est à New York et a assassiné Miriam Cowley, l’ex-femme de l’agent littéraire de Thad. Thad est épouvanté et tente de joindre Mirian la croyant encore en vie. Après quoi, il appelle Pangborn. Le shérif reste calme et décidé et prend les affaires en main. Liz qui était près de Thad est elle aussi bouleversée. Elle a compris que l’assassin était Starck ou Alex Machine, le personnage principal des romans de Starck. Thad est convaincu que Starck a pris forme humaine mais  s’il ne se décide pas à l’avouer au shérif, il le décrit physiquement pour que Pangborn soit sur sa piste. Il va même jusqu’à décrire la voiture de Starck à partir du rêve qu’il a fait sur lui.

   Starck continue le carnage en égorgeant Donaldson, le journaliste auteur de l’article sur Beaumont dans People. La police qui était chargée de protéger Donaldson est arrivée trop tard. Starck s’en prend ensuite à la photographe Phyllis Myers qui a pris les clichés de l’article dans People. Il a réussi à détourner l’attention des policiers chargés de la protéger en se déguisant en aveugle. Myers est tuée d’une balle dans l’oeil. Peu après Rick Cowley reçoit un appel de Starck qui se présente comme l’assassin de son ex-femme et l’avertit de ce qui va lui arriver. Rick a juste le temps de parler de cet appel à la police avant de mourir dans une explosion juste après avoir ouvert la porte de son appartement.

   Pangborn raconte aux Beaumont tout ce qui s’est passé en désignant l’assassin sous le nom de Starck. Liz tente de convaincre le shérif que Starck s’est vraiment matérialisé. Alors Thad raconte toute son histoire à Pangborn depuis sa tumeur mais Pangborn ne croit pas au paranormal et refuse de croire en la matérialisation de Starck. Liz révèle que Thad était différent quand il écrivait sous le nom de Starck, il dormait mal, avait des maux de tête et se saoulait quand il avait terminé un livre.

   Le FBI interroge les Beaumont et ils ne commettent pas l’imprudence de raconter leur conviction sur Starck. La police les a placés sur écoute au cas où Starck les appellerait. Starck appelle Thad pour l’avertir qu’il a tué la femme de la comptabilité de Darwin Press. Celle-ci avait donné son premier tuyau à Clawson. Pour détourner l’attention des policiers et agacer Thad, il nie être George Starck. Thad le déstabilise en lui demandant s’il entend les moineaux mais Starck répond que ça n’a pas d’importance après un silence dû à la surprise. Pangborn a demandé des empreintes vocales de Starck et de Beaumont et elles sont presque identiques à trois petites différences près. La police croit que Thad a enregistré sa propre voix et que la conversation avec Starck n’était qu’un enregistrement fait d’avance avec des silences pour qu’il ait le temps de répondre. Il aurait eu un complice pour aller à la gare, lieu où a été localisé l’appel, fixer un magnétophone à une cabine de téléphone et aurait fait le numéro de Thad. De plus, la conversation de Starck a été payée avec la carte de crédit de Thad.

   Darla Gates, la fille de la comptabilité, a bien été tuée par Starck parce qu’elle était à l’origine de la fuite sur le pseudonyme de Thad. Pangborn sait que Thad n’a pas enregistré sa voix pour se faire passer pour Starck car l’amplificateur posé sur son téléphone par le policier n’a révélé aucun souffle trahissant un enregistrement. Il fait donc confiance aux Beaumont. Rentré chez lui à Castle Rock, le shérif tente d’appeler le chirurgien qui a opéré Thad quand il était enfant mais il tombe sur le répondeur en pleine nuit et se dit que le médecin a été tué par Starck. Mais il se trompe. La police du Wyoming où se trouve le docteur Pritchard lui apprend que le chirurgien est en vacances avec sa femme. Pendant ce temps, Thad est allé à l’épicerie près de chez lui et Starck l’a appelé à cet endroit. Starck lui demande d’écrire un nouveau livre sous son pseudonyme mais Beaumont refuse, en lui rappelant que Starck est considéré comme mort depuis l’article de People. Mais Starck ne veut rien entendre, il veut que Thad écrive trente pages d’ici une semaine s’il ne veut pas avoir d’ennuis. Plus tard, alors que Liz a demandé à son mari de surveiller Wendy, la petite tombe dans l’escalier sans que Thad ait pu la rattraper. Curieusement, peut-être par empathie, William, le frère de Wendy a un bleu sur la cuisse au même endroit que sa soeur alors qu’il ne s’est pas blessé. Cet incident permet à Thad de réfléchir sur les moineaux qui lui apparaissent. Quand Starck a écrit « Les moineaux volent de nouveau » il l’a fait inconsciemment et ne s’en est pas souvenu. Thad pense qu’il agit à travers Starck. Donc Beaumont pense avoir été présent à travers Starck pendant les meurtres. Thad se demande comment son alter ego a pu savoir qu’il était à l’épicerie quand il a reçu son appel. Il en conclut que Starck est son jumeau.

   Un soir, Thad décide d’écrire son journal mais les moineaux reviennent se poser sur un fil devant chez lui et il se met à pratiquer l’écriture automatique. Il réalise qu’il rédige le compte-rendu de l’assassinat de Miriam Cowley. Alors s’établit un dialogue entre Thad et Starck. Beaumont lui demande pourquoi il tient tant à écrire un autre livre et Starck lui répond par écrit : « Sinon, je meurs ». Après quoi, Starck oblige Thad à se percer la main gauche avec le crayon pour se venger du fait que Beaumont ait pu entrer dans son esprit. Cette fois, les moineaux n’étaient pas que dans son imagination car les policiers chargés de le protéger les ont vus s’envoler.

   Starck a bien communiqué avec Beaumont pendant la nuit mais lui a écrit avec un stylo qu’il s’est également planté mais dans la main droite. Il s’est rendu compte qu’il était incapable d’écrire sans Thad. Il réalise qu’il perd sa cohésion et que son visage se dégrade depuis qu’il est sorti de la tombe voilà deux semaines. Son corps est couvert d’ulcérations et il sent que le processus s’inversera si Thad écrit un nouveau roman sous le nom de Starck. Il est obligé de se maquiller pour ses blessures ne se voient pas.

   Le délai d’une semaine a expiré et Thad n’a rien écrit. Pendant ce temps, Pangborn a joint Hume, le médecin traitant de Beaumont. Les examens neurologiques de l’écrivain n’ont rien révèlé de grave. Thad se rend à l’université accompagné de ses gardes du corps. Il attend un appel de Starck. Il demande à son collègue, Rawlie DeLesseps si les moineaux ont une signification dans le folklore mais avant qu’il ait reçu la réponse Starck l’appelle pour lui signaler que le délai a expiré mais Beaumont sait que son ennemi se dégrade même si son alter ego continue de le menacer. Rawlie apprend à Thad que les moineaux dans le folklore sont des psychopompes, c’est-à-dire qu’ils conduisent les âmes des morts. Ils guident les âmes perdues dans la terre des vivants. Ils sont l’avant-garde des morts-vivants. Sur ce, des moineaux viennent s’aligner sur des fils télégraphiques devant le bureau de Beaumont. Il se dit qu’il doit écrire à la machine une note pour la secrétaire de l’université alors que celle-ci est morte. Mais c’est Starck qui s’empare de son esprit et tape à sa place. Il lui révèle que son appel venait de la maison des Beaumont et qu’il tient sa famille en otage. Thad appelle sa femme d’une cabine pour savoir si Starck dit vrai et en effet il tient Liz et les bébés prisonniers et a tué les deux flics charger de les protéger. Starck enjoint Thad de semer ses gardes du corps et d’aller à Castle Rock pour rejoindre sa famille et lui. Liz a eu le temps de lui dire une phrase codée : « souviens-toi de Tante Martha » qui signifie, « va chercher la carabine rangée dans la remise ». Starck, Liz et les jumeaux prennent la voiture des Clarck, les voisins de Thad, pour partir à Castle rock. Pendant ce temps, Thad a réussi à semer ses gardes du corps et a transformé sa voiture en épave pour ne pas être repéré. Il l’appelle toutefois Rawlie pour que celui-ci lui prête sa voiture ce que celui-ci accepte. Rawlie arrive et a pensé a acheté des lunettes de soleil et une casquette de base-ball pour Thad afin de dissimuler sa tignasse. Rawlie lui donne aussi une chanterelle, un sifflet à oiseaux. A ce moment, des milliers d’oiseaux arrivent dans le garage où se trouve Thad et il leur ordonne d’aller trouver Starck, les oiseaux obéissent. Rawlie en est stupéfait. Pendant ce temps, Pritchard, le chirurgien qui a opéré Thad enfant, appelle Pangborn. Il lui révèle que ce qui se trouvait dans le crâne de Beaumont n’était pas une tumeur mais son jumeau. Pritchard lui révèle aussi que Thad entendait des moineaux quand il avait mal à la tête et que curieusement, l’hôpital où Thad a été opéré a été attaqué par des moineaux, cela s’est passé juste après l’opération de Thad. Pritchard est sûr qu’il reste rien d’étrange dans le cerveau de Thad contrairement à la supposition de Pangborn. Mais le shérif se demande si la nouvelle poussée du tissu étranger dans le crâne de Beaumont n’avait pas coïncider avec le moment où celui-ci s’était mis à écrire. Juste après, Pangborn reçoit l’appel de fuzzy Martin qui lui apprend qu’une Toronado noire a été trouvée dans sa grange. C’est la voiture qu’avait Starck. Pangborn se rappelle que Thad lui avait parlé de cette voiture et il en a des frissons. Pangborn se demande si la Toronado n’appartient pas en réalité à Thad et décide de l’appeler. Il tombe sur des policiers qui lui expliquent tout ce qui s’est passé. Les policiers pensent que c’est Thad qui a tué les flics chargés de le protéger et a fui avec sa famille. Pangborn rappelle Fuzzy Martin pour lui demander à quelle heure il a vu la Toronado sortir de chez lui. Martin lui dit qu’il n’avait jamais la voiture avait avant et le shérif sait que Thad avait une voiture garée chez Martin. Il commence à se demander si la Toronado n’est pas « apparue » justement parce que Thad avait sa voiture garée là. Il se rend chez Martin et y trouve la Volvo que Starck a volée aux Clarck. Starck a donc bien récupéré sa Toronado. Pendant ce temps, Thad est sur la route. Il s’arrête pour acheter des crayons Berold Black Beauty, ceux qu’il utilisait pour écrire les livres de Starck car il pense qu’ils vont lui servir de « baguette magique ».

   Starck est arrivé à Castle Lake dans la maison d’été des Beaumont. Il a attaché Liz car une voiture vient d’arriver. C’est Pangborn, il se dirige vers la maison et voit que des centaines de moineaux sont sur les toits. Starck ne s’est pas laissé surprendre et menace Pangborn avec un pistolet. il emmène le shérif dans la maison. Pendant ce temps, Liz a caché un couteau dans un canapé dans l’espoir de tuer Starck. En effet, elle pense que si Thad accepte d’écrire avec Starck, celui-ci ne sera plus en train de se décomposer et qu’au contraire ce sera Thad qui se dégradera. Starck oblige Pangborn a appelé son bureau pour dire que tout va bien et que les Beaumont ne sont pas à Castle Lake.

   Thad arrive et il est surpris par les milliers d’oiseaux qui l’attendaient. Ils s’écartent de la route pour le laisser passer puis se reforment après son passage. Pangborn révèle à Thad et à Starck qu’il a appelé le docteur Pritchard. Il apprend à Thad que son cerveau n’avait pas de tumeur mais un bout de Starck. Thad a son plan et demande à Liz si elle a prévu quelque chose alors elle lui avoue qu’elle a caché un couteau. Maintenant que Starck et Thad sont réunis, Liz, avec épouvante, se rend compte qu’elle ne saurait dire qui est qui malgré la putréfaction que dégage Starck.

   Thad et Starck s’enferment dans le bureau de Beaumont avec les jumeaux pour écrire un livre. Pangborn raconte à Liz ce que  Pritchard lui a appris sur l’attaque de l’hôpital par les moineaux. Le shérif pense que c’est Thad qui a appelé les moineaux qui entourent maintenant la maison. Pangborn a lui aussi deviné que Starck va aller mieux pendant que Thad se dégradera. Pendant que Thad écrit, il demande une cigarette à Starck. Puis après avoir écrit quelques pages, il demande à Starck de prendre le relais. Starck a la frousse d’écrire et Thad l’encourage. Starck écrit le mot moineau à toutes les sauces sans s’en apercevoir ce que Thad avait prévu. Pourtant Starck guérit, ses plaies se cicatrisent. Pendant ce temps, c’est Thad qui commence à avoir des plaies. Alors il se munit d’un crayon bien taillé et de sa chanterelle. Il écrit des formules magiques : « Je suis celui qui pourvoit », « Je suis celui qui sait », « Je suis celui qui détient ». Il écrit le mot « psychopompes » et « Les moineaux s’envolent de nouveaux ». Il siffle dans la chanterelle. Starck est surpris et tente de prendre la chanterelle mais il y a une détonation et le sifflet se fend en deux coupant les lèvres de Thad. Tous les moineaux s’envolent et s’engouffrent dans la maison. Starck panique et Thad profite de sa surprise pour lui planter un crayon dans le cou. Mais Starck arrive à le retirer. Il essaye d’utiliser son revolver mais Thad lui écrase le poignet avec un presse-papiers. Starck enfonce son crayon dans l’épaule de Thad et sort son rasoir. Pendant ce temps, Liz et Pangborn tentent de rejoindre le bureau protégés par une couverture contre les moineaux. Starck est attaqué par les moineaux. Il comprend trop tard qu’ils veulent le ramener au monde des morts. Les moineaux dévorent Starck vivant. Alan, et Liz arrivent dans le bureau, juste à temps, pour voir les moineaux emporter le corps de Starck. Alan en veut à Thad car il sait que Starck est né de lui et a tué plein de gens. Alan et Thad mettent le feu à la Toronado et à la maison pour ne laisser aucune trace. On ne sait comment Liz arrivera à pardonner à Thad d’avoir créé un monstre qui a risqué de la tuer ainsi que ses enfants ni comment la police réagira à ce qui s’est passé.

Ce livre est une histoire supplémentaire sur les écrivains. C’est un des thèmes favoris de King puisqu’il en avait déjà tiré une nouvelle dans Minuit 2 et un roman Sac d’os. On ne peut s’empêcher à Richard Bachman, le double que Stephen King s’est créé mais qui ne lui a heureusement causé aucun problème.

MERCI DE LAISSER DES COMMENTAIRES APRES AVOIR CONSULTE LES ARTICLES QUE
VOUS AVEZ APPRECIES OU S'ILS ONT SERVI POUR VOS RECHERCHES