fleau

 

Code quantum Le jugement du fléau (Mélanie Rawn)

 

Prologue

 

Sam se souvenait de son enfance. Il avait deux ans et pleurait quand son frère partait à l’école et son père aux champs. Il se souvenait de son adolescence, de son premier amour. Les modifications qu’il avait suscitées dans le temps l’affectaient personnellement. Ses souvenirs se déformaient sous l’action du temps. Sam entendit une voix lui dire : « Pas encore. Votre foyer vous attend. Mais vous ne rentre pas tout de suite. » Il transmuta et se retrouva en cotte de mailles entouré de gens habillés à la mode médiévale. Quelqu’un l’appela « Messire Perceval d’York ». On lui annonça qu’il devait jouter avec le seigneur Ranulf, un géant de deux mètres.

 

1

 

Une femme proposa à boire à Sam. Il vit son image dans le reflet d’un bouclier. Il avait le genre intellectuel et la trentaine. Al arriva et dit à Sam qu’il participait à un tournoi médiéval. Sam et Ranulf se présentèrent devant le couple royal. La reine était une charmante chinoise. Al dit à Sam qu’il n’était pas au Moyen Age et que toutes les épées étaient émoussées. Sam se battit avec Ranulf. Ranulf l’emporta.

 

2

 

Sam avait le dos endolori par le combat et les deux bras meurtris. Il entra dans sa tente. Il avala de l’aspirine. Al lui dit qu’il était le 11 juillet 1987. Il faisait partie de la Ligue de chevalerie médiévale. Il était à une heure et demie de route de New York. La dame qui voulait lui offrir à boire était Cynthia Mulloy, directrice de collection chez un éditeur new-yorkais. Son nom médiéval était Cyndaria des carillons. Sam se libéra de sa cotte de mailles. Cynthia devait rédiger le contrat du best-seller qui allait lancer sa carrière. Le vrai nom de Ranulf était Roger Francs. Cynthia fabriquait des carillons éoliens d’où son surnom. Roger étudiait les particules. Sam était dans le corps de Philip Larkin qui était un génie de l’électronique. Sam avait utilisé son condensateur pour Code quantum. Il n’avait pu le rencontrer car Philip était mort en 1989. Le condensateur de Larkin était une des raisons pour lesquelles on n’arrivait pas contrôler les bonds de Sam dans le temps. Larkin était dans la salle d’attente de Code quantum. Sam pensait qu’il pourrait tout remettre en ordre. Il pensait que ce saut était pour lui. Il trouva le dossier de Larkin dans la tente. Il voulait que Ziggy s’en serve pour le tirer de là.

 

3

 

Roger progressait dans la Ligue. Il espérait un jour être élu roi. Il voulait que Cynthia soit sa reine. Cynthia attendait un manuscrit que Roger devait lui donner. Roger Francs avait écrit le best-seller le plus osé, le plus sulfureux de 1989 : « Le jugement du fléau ». Roger avait amassé un fric monstrueux et épousé Cynthia. Mais elle avait divorcé après la mort de Philip. Philip avait pris sa voiture alors qu’il était ivre et était mort dans un accident. Après ça, Roger n’avait plus écrit. Roger avait vécu de ses droits d’auteur jusqu’en 1994 et avait été ruiné par le scandale des caisses d’épargne. Il était devenu employé aux statistiques à Kalamazoo. Ziggy était certaine que Sam était là pour sortir Cynthia des griffes de Roger. Sam devait déclarer sa flamme à Cynthia. Si Sam réunissait Cynthia et Philip, il sauverait la vie de Philip. Mais si Philip aimait Cynthia il ne poursuivrait pas ses recherche t le projet Code quantum serait retardé. Sam trouva le manuscrit du « Jugement du fléau » dans la glacière de Philip. Philip était donc le vrai auteur.

 

4

 

Une fois dans le passé, Thelma, la mère de Sam, était venu le voir dans le centre. Elle avait vendu la ferme de son mari et était allée habiter à Hawaï, près de sa fille. Elle avait demandé à Al pourquoi Sam voulait voyager dans le temps et Al lui avait répondu que c’était parce que personne ne l’avait fait. Elle pensait que Sam aurait dû naître dans une famille riche mais Al lui affirma que Sam ne serait pas devenu ce qu’il était sans l’éducation qu’il avait reçue. Thelma se demanda ce que dieu devait penser des sauts de Sam. Thelma pensait que l’histoire n’était pas faite que par les grands de ce monde mais aussi par les anonymes.

Si jamais la physique quantique n’avait jamais existé, Sam serait quand même devenu un génie, Beethoven aurait été compositeur et Michel Ange peintre. Thelma pensait qu’on ne changeait pas le destin. Modifier le futur en se fondant sur les leçons de l’Histoire était par conséquent une entreprise vouée à l’échec. Al avait lu Fondation de Asimov mais n’imaginait pas Sam en train de jouer les Hari Seldon et inventer sa propre version de la psychohistoire. On ne pouvait pas changer le monde entier mais on pouvait l’améliorer par petits bouts, ici et là, une vie à la fois.

Le docteur Beeks pensait que tous les savants avaient besoin d’un violon d’Ingres. Sam juoait du piano. Il pensait qu’on lui faisait miroiter une possibilité de retour, comme on agite une carotte sous le nez d’une pauvre bourrique pour la faire avancer. Sam était fatigué de ses missions. Al lui demanda ce qu’il ferait s’il rentrait. Sam ne voudrait sûrement pas que quelqu’un d’autre voyage à sa place.

 

Sam était persuadé qu’il ne rentrerait jamais chez lui. Zoey qui représentait l’inverse de Sam, qui était le Mal, était arrivée pour démolir sa mission.

 

5

 

Sam resta seul pour réfléchir puis prit une douche. Il changea de vêtements. Il alla au banquet. Un page le conduisit jusqu’à un fauteuil proche de la grande table où siégeaient le roi, la reine et leur cour. Deux damoiselles vinrent vers lui. Elles discutaient du casting de Robin des bois. Sam leur dit que ce serait Kevin Costner qui serait choisi. Une servante vint lui dire qu’elle avait trouvé un article sur Sam Beckett. Sam apprit que Roger n’était pas au banquet alors il se leva de table. Roger avait prit le manuscrit de Philip pour le donner à Cynthia. Cynthia accepta de le lire et Roger partit. Sam prépara un discours pour séduire Cynthia. Al était là. Ils parlèrent du livre de Philip. Sam le trouvait mauvais. Alix de Courteney, l’héroïne, était Cynthia de toute évidence. Philip était le comte de Saint-Junien et était l’amant de Alix. Sam vit Roger et Cynthia discuter du roman. Cynthia était emballée. Le titre était « Les chevaliers de l’honneur », elle voulait le changer. Sam intervint pour signaler que Philip était le vrai auteur du livre. Il dit qu’il voulait utiliser le livre pour lui avouer ses sentiments. D’un seul coup Cynthia devint Alia, l’agent du Mal qui voyageait dans le temps pour détruire ce que Sam avait réparé.

 

6

 

Sam réalisa que Cynthia s’était transformé en Alia. Sam avait envie de dire à Roger que Cynthia était Alia mais il ne pouvait pas. Alix n’était pas comme Sam. Elle savait tout de suite où elle se trouvait et avec qui dès qu’elle transmutait. Alia emmena Roger et Sam près du roi. Alia demanda de trancher l’affaire. Roger demanda à Sam de faire amende honorable devant le roi mais Sam refusa. Al arriva. Il fut surpris de revoir Alia. Al conseilla à Sam de lancer un défi à Roger. Alors Sam provoqua Roger en duel. Le roi annonça à Sam que s’il perdait il considèrerait que Roger disait la vérité. Roger accepta le défi mais demanda en plus le droit de courtiser Cynthia. Sam se dit qu’il allait sûrement mourir à cause d’Alia.

 

7

 

Donna Beckett rédigeait le compte rendu de chaque transmutation de son mari. Sauf celles où Sam avait trop souffert comme quand il était à l’asile psychiatrique. Elle se disait que quand Sam rentrerait il tiendrait à tout savoir. Conter chaque transmutation la rapprocha de Sam. Donna savait que chaque bond de son mari provoquait des changements dans la vie de son entourage. Al était le seul à remarquer les différences avec Ziggy. Mais il savait retomber sur ses pieds. Ainsi Sam avait sauvé Jacky Kennedy mais personne ne pouvait le savoir. Donna ne percevait pas les changements mais se demandait ce qui avait pu disparaître ou apparaître après chaque saut de Sam.

 

Donna écrivit à Katie, la soeur de Sam. Elle lui dit qu’elle comprenait le chagrin de Beth la femme de Al quand celui-ci avait été considéré comme perdu au Viet-Nam. Mais elle ne voulait pas renoncer et continuait à attendre Sam. C’était son anniversaire et elle trouva un vase de fleurs avec une carte de Sam.

 

8

 

Sam retourna à sa tente et réalisa que le manuscrit de Philip était toujours dans la glacière. Ziggy dit à Al que le manuscrit publié était celui qu’avait lu Cynthia et pas celui de Philip. Philip et Roger étaient amis jusqu’à ce qu’il se chamaillent pour le livre qu’ils avaient écrit ensemble. La version de Philip était différente de celle de Roger car il fantasmait sur Cynthia et l’avait incluse dans son livre. Roger avait trouvé l’idée excellente et l’avait volée. C’est en créent le personnage d’Alix que Philip et Roger étaient tombés amoureux de Cynthia.

 

L’origine d’Alia laissait Ziggy perplexe. Elle n’avait en mémoire aucun indice laissant croire à l’existence d’un projet semblable à celui de Sam. Peut-être que le projet d’Alia était secret-défense. Sam se demanda si le projet d’Alia ne venait pas du futur en 2010 ou 2015. Ainsi alia aurait volé les plans de Sam. Al n’y croyait pas. Sam ne pouvait imaginer personne en qui il n’avait pas une confiance absolue. Alors il refusa de vivre sans donner sa confiance. Sam se souvenait avoir eu de l’empathie et une attirance pour Alia. Philip était dans la salle d’attente et Sam voulait qu’il travaille avec Ziggy mais Philip était à mi-chemin entre le coma et l’hystérie. Sam trouva un croquis dans les affaires de Philip et demanda à Al de le scanner pour Ziggy. Sam se dit que Cynthia ne pouvait pas avoir d’importance pour Alia ni Roger. Seul Philip pouvait l’intéresser puisque son travail avait permis code quantum. Si Alia tuait Sam, Philip se retrouverait bloqué dans le futur et ne pourait inventer son condensateur. Ainsi il n’y aurait jamais de Code quantum. Sam pensait qu’Alia n’était pas mauvaise mais ce qui contrôlait ses bonds l’était. Cette effroyable tension entre ce qu’elle était et ce qu’on lui ordonnait de faire devait parfois la rendre à moitié folle. La mort de Sam était peut-être la clé de la libération d’Alia. Ziggy s’affolait. Elle refusait l’éradiction totale de son existence. Une telle menace contre son égo surdimensionné lui était intolérable. Si Sam était tué, code quantum n’aurait jamais existé et Sam retournerait dans le néant.

 

9

 

Al alla voir le docteur Beeks. Il repensa à la psy qui s’était retrouvée dans la salle d’attente tandis que Sam occupait son corps. La psy avait analysé le passé de Al et son histoire d’amour avec Beth. Donna n’allait plus dans la salle d’attente depuis que le Sam adolescent s’y était retrouvé. La fille de Sam, Samantha y allait toujours et devait tenir Donna au courant. Philip était en train d’utiliser un ordinateur. Pour une fois Donna était là. Al se souvint des deux passés de Donna, celui où elle n’était pas venu à son mariage et celui où elle s’était finalement mariée à Sam. Al en avait été troublé et avait tout expliqué à Donna. Ainsi Donna avait réalisé qu’elle devait tous ses souvenirs avec Sam grâce à Code quantum qui lui avait enlevé son mari. Donna fit promettre à Al de ne jamais dire à Sam qu’il avait une femme tant que Sam ne s’en souviendrait pas. Al réalisa que quelque chose ou quelqu’un empêchait Sam de récupérer sa mémoire. Al demanda à Donna pourquoi elle était dans la salle d’attente et elle répondit que Philip était leur meilleur atout. Donna était revenu pour affronter son chagrin et sa solitude en faisant face à un nouvel étranger qui avait le visage de Sam. Al dit à Donna que Alia voulait tuer Sam. Elle s’y attendait. Donna avait compris que Sam voulait aider Alia. Elle remercia Al pour les fleurs. Sam avait laissé des instructions à Al pour l’anniversaire de Donna. Sam avait écrit plusieurs cartes pour Donna avant de partir.

 

10

 

Alia se reposait dans sa tente. Elle se rendait compte de l’harmonie qui régnait chez Cynthia. Zooey était avec Alia. Elle lui conseilla de ne pas rater sa mission. Elle la félicita d’avoir poussé Sam à se battre contre Roger. Alia en avait assez de ses missions. Elle aurait préféré être morte. Alia espérait que Sam viendrait dans sa tente. Elle ferait semblant de pleurer pour l’amadouer. Zooey voulait éradiquer Al pour isoler Sam. Alia songea à demander à Sam qu’il la tue pour qu’elle soit libérée de ses missions.

 

11

 

Sam alla chez Alia. Il lui dit qu’ils étaient unis par un lien qui lui échappait. Alia était touchée que Sam se souvienne l’avoir combattue malgré ses trous de mémoire. Alia avoua être venue pour lui et pas pour Cynthia, Roger ou Philip. Alia savait que Sam était là pour changer sa vie. Elle savait ce qu’avait inventé Larkin. Elle dit même que Lothos, l’ordinateur du Mal était supérieur à Ziggy. Sam savait que Lothos avait en mémoire tous les articles publiés sur lui. Il en était effrayé. Surtout que lui-même avait oublié qui il était. Alia en savait probablement plus long sur con compte que lui-même. Il avait envie de demander à Alia de lui rappeler qui il était. Elle avoua tout savoir sur lui. Elle lui demanda de lui poser des questions mais il refusa car il ne pourrait pas la croire. Elle lui dit qu’ils se retrouveraient dans d’autres missions et que Sam n’oserait plus toucher personne de peur de tomber sur elle. Sam lui dit qu’elle n’était pas mauvaise et qu’elle pouvait être libre mais Alia savait qu’elle resterait prisonnière comme lui. Alia cherchait à désespérer Sam et lui, au contraire voulait lui donner de l’espoir. Alia, elle aussi ne savait plus à quoi elle ressemblait. Elle pleura et demanda à Sam de l’aider. Sam croyait que c’était en acceptant d’être tué par elle. Mais Alia savait que si Sam mourait, elle-même serait détruite. Sam comprit qu’il pourrait être comme Alia s’il permettait à la peur, à la solitude et à la colère de l’engloutir. Alia lui dit que son seul foyer c’était Sam. Elle dit qu’ils ne pouvaient plus échapper à leur sort. Elle pleura. Elle s’était résignée. Alors Sam fuit car il ne voulait pas se résigner lui aussi. Alia sanglota seule.

 

12

 

La Ligue des médiévistes s’apprêtait à partir mais il ne serait venu à l’idée de personne de partir avant la prestigieuse joute. Alia se dit que si elle entraînait Zoey dans un endroit où l’on pourrait s’étonner de voir Cynthia parler toute seule, peut-être l’hoogramme abandonnerait la partie et la laisserait tranquille. Vain espoir. Alia visita la foire avec Zoey. Personne n’aborda Cynthia pour parler de la joute. Alia acheta un fléau d’arme.

 

13

 

Sam prit son petit déjeuner. Al lui dit que si Roger remportait la joute, le livre serait publié, mais Cynthia aurait juste assez de doutes sur son compte pour ne pas l’épouser. Philip inventerait le condensateur de Larkin. Sam rentra dans sa tente et entreprit de polir son épée. Al lui dit qu’Alia avait pu trafiquer l’équipement de Roger pour le rendre mortel. Ziggy disait que si Sam remportait la joute, Cynthia publierait quand même la version de Roger et il continuerait d’écrire. Philip et Cynthia se marieraient. Le condensateur serait inventé en 1992 ce qui retarderait le projet code quantum. Al demanda à Sam comment s’était passée son entrevue avec Alia. Sam lui répéta qu’Alia pensait qu’elle et lui étaient des âmes soeurs. Sam pensait que si Alia disparaissait, il disparaîtrait aussi. Al était outré. Pour Sam, le Mal c’était Lothos pas Alia. Al partit en colère. Alia et Zoey parlaient d’un plan secret. Les aura de Sam et d’Alia allaient être invisibles.

 

14

 

Le champ de foire était désert. Personne ne voulait manquer le combat épique. Les paris fusaient dur. Roger s’échauffait mais Sam n’était pas plus préparé que la veille. Il fit le vide dans son esprit. Al arriva. C’était sa conscience et son conseiller. Il était la seule constante dans cette aventure folle. Sam avait besoin de la foi de Al car les paroles d’Alia au cours de la nuit reflétaient des pensées qui avaient torturé Sam. Ziggy dit que si Roger gagnait il y avait quand même 100 % de chances pour que le condensateur soit disponible quand ils en auraient besoin. Mais Philip mourrait. Sam ne voulait pas qu’Alia souffre s’il gagnait mais Al le poussa à abandonner son complexe du Saint Bernard. Al demanda à Sam de se rappeler de son frère Tom. Sam se souvint de la remise du diplôme de son frère quand il était entré dans l’armée. Alors Al révéla à Sam que son frère était mort au Vietnam. Puis il lui rappela qu’il l’avait sauvé dans une de ses missions. Al apprit à Sam que Tom était devenu grand-père. Al avait regonflé le moral de Sam.

 

15

 

Sam avait dit à Al que s’il revenait chez lui sa première pensée serait de se demander ce qui n’irait pas dans sa vie pour qu’on l’envoie la remettre en ordre. Donna discutait avec Philip. Philip voulait accéder au réseau principal mais c’était impossible. Cela pourrait mettre le passé en péril. Donna n’avait pas non plus le droit de lui révéler son avenir même si les personnes qui se trouvaient dans la salle d’attente oubliaient tout une fois rentrées chez elles. Philip parla de son livre. Donna l’encouragea en lui disant qu’elle serait très flattée de voir un homme écrire un livre dont elle serait l’héroïne. Mais Philip avoua qu’essayer de faire vivre Cynthia (une femme libérée du Xxè siècle) au XIIè siècle avait saboté tout son livre. Philip voulut rester dans le futur mais Donna lui dit que c’était impossible. Philip voulait se souvenir de Donna quand il rentrerait chez lui car il la trouvait belle. Il avait des sentiments pour elle c’était dû à la fusion de son corps avec celui de Sam. Philip comprit que Donna voyait Sam à travers lui. Il promit à Donna de tout faire pour que Sam rentre chez lui. Ils s’embrassèrent.

 

16

 

Sam rit en s’approchant de la tribune royale. Roger était furieux. La reine discuta avec Alia. Elle aurait voulu que Cynthia empêche le combat. Le combat commença. Les deux camps de supporters semblaient de taille à peu près égale. Le pied de Roger venait de déraper sur une touffe d’herbe encore verte. Il battit désespérément des bras, perdit l’équilibre et tomba lourdement sur une branche. Il perdit son bouclier alors Sam se débarrassa du sien. Sam tendit une main gantée à Roger pour l’aider à se relever. Mais Roger écarta brutalement la main tendue et se remit sur pied. Soudain, Sam monta à l’assaut, passant sous la garde de Roger. Il saisit de sa main libre le bras armé de son adversaire, luttant pour immobiliser la lame. D’un coup, Alia prit la place de Roger. Elle avait transmuté dans son corps.

 

17

 

Sam recula devant Alia. Elle souleva la lourde épée à deux mains pour le saluer puis abattit la lame selon un arc de cercle qui visait son cou. Sam esquiva. Alia abattit un coup d’estoc sur la cuisse gauche de Sam. Curieusement, ils étaient de force assez comparable dans ce duel. Sam arrêta d’utiliser son épée comme un escrimeur olympique et se battit comme Luke Skywalker. Alia lui dit qu’il devrait la tuer ou mourir. Al intervint pour dire qu’Alia était droitière et que sa défense était plus faible à gauche. Sam frappa Alia du plat de sa lame sur l’avant-bras et enfonça la pointe émoussée de son arme dans la cotte de mailles qui recouvrait le haut de sa cuisse. Elle poussa un cri et Sam culpabilisa. Mais Alia la repoussa contre la rambarde et Sam eut mal. Alia se laissa désarmer amis elle saisit un fléau d’armes. Sam était placé entre Alia et les tribunes, si bien que nul ne voyait vraiment « Roger » manifester des intentions homicides. Sam frappa le bras d’Alia qui tenait le fléau d’armes. Il se jeta sur elle. Alia le frappa à la poitrine mais il réussit à la maintenir ou sol. Alia voulait mourir pour que Sam reste bloqué et ne puisse plus transmuter. Sam savait qu’elle mentait pour tromper Lothos. Mais elle essaya d’étrangler Sam. Il allait perdre connaissance. Puis il se réveilla. Alia était à terre et Cynthia était avec eux. Lothos reprit Alia.

 

18

 

Sam se dit qu’Alia avait souri parce qu’elle espérait payer son échec de sa vie. Roger avait repris son corps. Cynthia revenait, accompagnée des nobles de la cour qui voulaient savoir ce qui s’était passé. Roger était inconscient. Un médecin s’en occupa. Sam serra Cynthia contre lui. Le roi décida de rétrograder Philip et Roger au rang d’assistants écuyers. Sam embrassa Cynthia. Il avait réussi. Al lui dit que Philip et Cynthia allaient convoler et que Roger écrirait quatre romans. Il épouserait l’actrice qui interprèterait Alix au cinéma. Roger se réveilla. Il reconnut ses torts. Il voulut que les 30 000 dollars que proposait Cynthia reviennent à Sam mais Sam dit que c’était Roger qui avait écrit le livre. Sam accepta 5 %. Roger avoua que Cynthia était une idiote dans sa version du livre mais pas dans celle de Philip.

Roger proposa 20 % à Sam qui en accepta 15. Sam en donnerait 5 % pour la Ligue. Sam réalisa que le fléau d’armes ressemblait au condensateur de Larkin. Al révéla que Philip inventerait le condensateur en 1988.

 

19

 

Philip avait quitté le corps de Sam. Un autre visiteur le prit. c’était Josh. Josh avait émigré en Israël en 1965 avec sa famille, il avait 18 ans. Ziggy dit que Sam devait se trouver au beau milieu de la guerre des Six jours. Philip, plus vieux, faisait maintenant partie du projet code quantum. Il voulait continuer à aider Sam à rentrer.

 

Epilogue

 

Une voix parla à Sam pour lui dire que lui seul décidait de son destin. Seul Sam pouvait s’autoriser à rentrer chez lui. Quand il comprendrait que rentrer chez lui n’était pas de l’égoïsme mais de l’altruisme, il rentrerait. Sam transmuta.