cq1

 

Code quantum Prélude

Ashley Mc Connell

 

1 Printemps 1990

 

Les Iraniens tenaient les Etats-Unis pour responsables du récent tremblement de terre qui avaient ravagé leur pays. Un type du Nouveau-Mexique avait été élu président de l’Union des Américains d’origine hispanique. L’amiral Calavici était étendu sur son lit d’hôpital. Il envisageait le suicide. Ross Malachy lui parlait. Ross lui avait sauvé la vie. Al avait voulu empêcher un braqueur d’épicerie de faire son boulot et Ross avait appelé les secours à temps pour qu’ils arrêtent l’hémorragie de Al qui avait pris une balle dans l’épaule. Ross offrit à Al une cravate rose fluo avec des carrés rouges et oranges. Al sortit de l’hôpital trois semaines plus tard. Ross alla le chercher en voiture. Il le ramena à l’hôtel où Al vivait.

 

2

 

Sam Beckett devait expliquer son projet scientifique à deux sénateurs pour trouver un financement. Le projet Star Bright avait été interrompu à la demande de Sam car il voulait poursuivre ses recherches dans de meilleures conditions. Sam travaillait en s’inspirant des recherches de Lofty Zadell sur l’intelligence multiforme. Sam voulait faire une machine qui soit capable d’avoir des pensées indépendantes et d’envoyer un homme à travers le temps. Depuis que Sam avait eu le prix Nobel et sa couverture du Times il était devenu une star. Sam alla voir le requiem de Verdi et en rentrant chez lui il trouva un message d’un nommé « Al ». C’était son vieil ami et il l’appela. Sam dit à Al qu’il avait besoin de lui. Les connaissances de l’amiral l’aideraient pour le financement de son projet.

 

3

 

Sam alla déjeuner à la caféteria de la Librairie du Congrès avec trois autres scientifiques. Il se plaignirent de la bureaucratie. Yen dit à Sam qu’il devait être le modèle des Nonluddites. Les Nonluddites pensaient que l’homme doit développer son intellect. Cela voulait dire qu’il fallait améliorer le système éducatif. Il prônaient le tout technologie. Sam pensait à son projet. Il fallait qu’il convainque Tina Martinez-O’ Farrell, la meilleure programmatrice informatique du moment de venir travailler pour lui. Gushie, qui était déjà dans l’équipe du projet Star Bright, ferait bien sûr partie de l’aventure. Sam fut interpelé par un journaliste, Chris Jancyk. Sam l’écarta, il ne voulait pas lui parler. Sam fut assommé, il tomba inconscient.

 

4

 

Jancy travaillait pour les scientifiques qui avaient mangé avec Sam à la caféteria mais ils furent choqués quand il surent que Jancyk avait frappé Sam et ils le renvoyèrent. Sam était à l’hôpital. Il avait une grave blessure à la tête. Le docteur Mikowsky dut l’opérer au cerveau. Il eut l’impression que quelqu’un regardait à travers ses propres yeux. Al apprit par CNN que Sam avait été agressé et que son état était grave. Il se jeta sur le téléphone.

 

5

 

Al alla à Washington pour voir son ami. c’était son meilleur ami et il était plus proche de Sam que sa propre famille depuis que Sam n’avait pas pu aller à l’enterrement de son père à cause de ses recherches et que sa soeur Kate vivait à Hawaï avec un imbécile jaloux de la réussite de Sam. Al put aller voir Sam grâce à sa carte du Ministère de la Défense. Sam était plein de cathéters. Mikowsky reçut Al et lui expliqua ce qui s’était passé. Il fallait attendre que Sam se réveille pour voir s’il y avait eu des dommages. Mikowsky avait gardé les cellules du cerveau de Sam et les mit en cryogénie sans savoir pourquoi il avait fait ça. Il lut un article parlant de cellules nerveuses vivantes dans des systèmes informatiques. L’article était signé Sam Beckett. Al continua de prendre des nouvelles de Sam et fit avancer l’enquête.

 

6

 

Yen Hsuieh-Lung lut le rapport médical de Sam au sénateur Judith Dreasney. L’agresseur de am était un membre de l’organisation à laquelle elle avait secrètement voué sa vie. Yen demanda à Judith de soutenir Sam pour réclamer des budgets. Al se préparait à la cérémonie pour son départ à la retraite. Il pensait à sa nouvelle vie. Il voulait la construire avec Sam. Al alla voir Sam à l’hôpital. Sam allait mieux et se moquait de l’accoutrement de Al qui était en civil. Sam avait la boîte que Mikowsky lui avait donnée. Elle contenait ses cellules nerveuses. Al et Sam fuirent les journalistes. Il s allèrent dans une pizzeria et Sam expliqua son projet à Al. Sam voulait que Am négocie les budgets pour lui.

 

7

 

Le sénateur Dreasney défendait Sam bec et ongles. Sam en était surpris. Al lui avait obtenu plus d’argent qu’il n’en voulait au départ. Mais Sam n’appréciait pas que les militaires soient dans le projet. Il ne voulait pas que son projet devienne une arme. Sam espérait que la culture de ses cellules marcherait. Al était déjà au Nouveau-Mexique, en train de superviser la construction du nouveau bâtiment adjacent à celui de feu le projet Star Bright. L’endroit était top secret et gardé par l’armée. Sam alla au cimetière où était enterré son frère Tom. Il repensa à l’enterrement.

 

Printemps 1993

 

Le docteur Beckett organisa et dirigea les travaux d’une équipe composée des meilleurs scientifiques de sont temps. Ils travaillaient sur un projet classé top secret, connu sous le nom de code quantum.

 

8

 

Le centre code quantum avait mis en marche ses générateurs voici plusieurs semaines afin de fournir l’énergie nécessaire au fonctionnement d’un ordinateur test que Sam avait installé avec son équipe. Presque tout le centre se trouvait sous terre. Un mini-réacteur nucléaire avait été installé au 4è sous-sol. Seuls trois bâtiments atteignaient la surface où ils étaient camouflés en hangars abandonnés afin de ne pas se faire remarquer par les chasseurs d’ovni. La CIA voulait visiter les lieux. Al s’en occuperait. Al et Sam allèrent dans la salle des cartes. Ils y trouvèrent Ed Williams, Ibn Abbas et Tony Weyland. Ils discutèrent de l’avancée des travaux. Williams dit à Al qu’un intrus était allé dans la salle principale. Al ordonna que la sécurité visite toutes les galeries. Al et Sam se rendirent à la salle principale. Sam montra à Al une pierre que l’intrus avait laissée pour attirer l’attention. C’était un Nonluddite. Il avait laissé un tract. Al pensait que ce groupuscule était dangereux. Il pensait que les Nonluddites avaient des soutiens au gouvernement et que c’était grâce à eux que Sam avait pu commencer son centre.

 

9

 

Sam regarda la culture de ses cellules nerveuses qui était dans un compartiment étanche. Finalement la personne qui lui avait à moitié fracassé le crâne lui avait rendu service. Sam n’avait pas eu à chercher des cellules. Mikowsky ne se souvenait pas des raisons qui l’avaient poussé à conserver les cellules. Il disait avoir eu l’impression qu’on agissait à travers lui. Sam se souvenait de l’opération alors qu’il avait été endormi. Mikowsky avait fait les gestes que lui, Sam Beckett, avait besoin qu’il fasse. Al appela Sam pour l’inviter à son anniversaire. Sam avait oublié.

 

10

 

Dreasney était une Nonluddite. Elle croyait sincèrement que l’avenir de l’humanité passait par la recherche, l’éducation, le plein emploi et la conquête spatiale. Dreasney avait été sollicitée par Yen voici plusieurs années. Après une conférence, Yen lui avait révélé qui il était et lui avait fait promettre le secret. Yen avait écrit à Dreasney pour lui demander de parler des Nonluddites et savoir si Sam pourrait rejoindre leur cause. Al et Sam devaient défendre leur projet au département de l’Energie. Al était énervé car il croyait que les Nonluddites avaient tout fait pour obtneir le budget et que lui n’était responsable de rien mais Sam le rassura. Al se fit l’avocat de Sam. La commission annonça qu’elle réfléchirait quelques jours avant de donner sa décision. Un homme qui travaillait pour Yen suivait Al et Sam.

 

11

 

Sam et Al allèrent dans un bar à la mode des années 50. Sam pensait que l’attitude de Dreasney était louche et demanda que Al enquête sur elle. Al voyant que Sam était plongé dans ses équations, invita une fille à danser. Jessy Olivera, la secrétaire de Dreasney s’assit à la table de Sam. Sam lui demanda si la commission voterait le budget mais Jessy était tenue au secret. Sam lui paya un verre, la raccompagna chez elle et coucha avec elle. Al en était ravi. Sam était gêné et avait la gueule de bois. Il retourna voir la tombe de son frère. Jessy le rejoignit après avoir demandé à Al où était Sam. Sam lui parla de son frère.

 

12

 

Sam et Al retournèrent dans leur centre au Nouveau-Mexique. Sam expliqua à Al qu’il était le seul à pouvoir voyager dans le temps car l’ordinateur qui l’enverrait dans le passé avait ses cellules nerveuses. Mais il avait besoin d’un autre type de cellules nerveuses pour construire les parties hybrides secondaires de l’ordinateur. Il demanda à Al qui accepta. Un technicien était en train d’espionner pour le compte des Nonluddites.

 

13

 

Yen Hsuieh-Lung lisait les documents récoltés par l’espion. Il admirait Sam mais lui en voulait d’avoir arrêté le projet Star Bright car il pensait que Beckett aurait pu trouver un moyen de voyager à la vitesse de la lumière pour conquérir d’autres mondes. Yen avait créé les Nonluddites et les manipulait. Ainsi Dreasney ne savait pas que sa secrétaire était une Nonluddite. Yen avait appris que Sam utilisait des cellules nerveuses pour son ordinateur. Si la commission d’éthique était au courant, cela pourrait créer un gros scandale. Yen voulait convertir Sam à son mouvement pour qu’il travaille à nouveau à la conquête spatiale. Une fois que Sam aurait servi, Yen pensait qu’il pourrait l’éliminer.

 

Tina faisait une miniconférence sur l’état actuel du développement de l’architecture principale de l’ordinateur. L’architecture principale de l’ordinateur était prête. Il n’y avait plus qu’à mettre au point les nouvelles puces, faire les derniers tests, et les mettre en place. Sam demanda à toute l’équipe de partir sauf Al, Tina et Gushie aient une opposition sur l’utilisation de ses cellules et celles d’AL.

 

14

 

Sam montra à ses associés l’architecture centrale de l’ordinateur. L’ordinateur parlait avec une voix d’homme. Tina faillit s’évanouir car l’ordinateur pouvait réfléchir. Gushie proposa d’appeler l’ordinateur Ziggy à cause d’une bande dessinée qu’il lisait quand il était gosse dans laquelle l’ordinateur s’appelait Ziggy. Beckett voulut que tout le monde fasse la fête. Il offrit de la téquila et un cigare à Al. Sam avoua à Al que si Tom n’était pas mort il n’aurait pas pu continuer ses études car Tom lui avait légué tout son argent. Al demanda à Sam s’il avait inventé la machine à remonter le temps pour empêcher la mort de son frère mais Sam répondit qu’il avait une éthique et qu’il fallait penser aux conséquences si Tom n’était pas mort.

 

Printemps 1995

 

Obligé de prouver que ses théories étaient exactes afin de garder ses subventions.

 

15

 

Jessy avait rencontré Yen il y avait environ six ans. Son fiancé, Chris Jancyk, faisait partie des Nonluddites. Chris lui avait souvent parlé des buts de l’association : les voyages spatiaux, la colonisation de Mars. Puis Chris avait disparu sans laisser de trace. Alors elle avait contacté Yen qui l’avait consolée. Elle avait accepté de travailler pour les Nonluddites. Au bout d’un an elle avait eu des soupçons. Yen connaissait des détails sur ce qui se passait à son bureau, des détails que seule elle-même et Dreasney pouvaient connaître. Elle se demanda si Dreasney était Nonluddite. Yen lui avait demandé de rencontrer Beckett. Ses problèmes avaient commencé à ce moment précis. Croyant qu’elle avait couché avec Beckett pour mieux lui soutirer des informations utiles à la cause nonluddite, Yen s’était mis à penser qu’elle était prête à n’importe quoi pour son association secrète. Mais Jessy était décidée à mettre un terme à sa participation à cette entreprise. Les Nonluddites avaient des choses à cacher, elle en était sûre. Elle devait voir Yen et elle avait peur de lui. Yen lui demanda de se préparer à une mission. Yen avait appris par son espion que l’ordinateur de Sam était prêt. Yen avait fini par haïr Sam. L’utilité du cher docteur touchait à sa fin. Yen avait oeuvré depuis plusieurs mois pour être en haut de la liste des remplaçants éventuels de Beckett. Le but de Yen était de faire de Sam un martyr pour pousser les politiciens à décider que le projet code quantum devait continuer malgré tout. Yen prépara l’éloge funèbre de Sam.

 

16

 

L’espion nonluddite avait mis 5 ans à obtenir une promotion. Il avait une bombe. Sa nouvelle position au sein de l’équipe technique lui permettait d’accéder pratiquement à toutes les zones du centre. Il entra dans le bureau de Sam et demanda à Ziggy où se trouvait Beckett. Il lui ordonna de lancer le programme « Zig et Puce ». Il fallait faire exploser le bureau de Sam pour le pousser à accélérer le projet code quantum. Mais la bombe explosa avec l’espion. Il ne restait plus rien du labo ni du bureau. Yen était vexé car Beckett était encore vivant. Le centre code quantum était remis en question à cause de son manque de sécurité. Beckett n’avait pas avoué que ses cultures de cellules nerveuses avaient été détruites ce qui avait attiré la suspicion du ministère sur ses activités. Jessy fut appelée par Dreasney pour aller au centre code quantum. Elle comprit que Yen savait que cette visite aurait lieu et donc qu’il était responsable de l’attentat. Elle comprit également que son fiancé avait disparu parce que Yen l’avait tué. Elle eut peur d’être tuée également. Elle décida de prévenir Sam du danger qu’il courait. Dreasney appela Sam pour savoir ce qui s’était passé. Sam lui dit que c’était un attentat. Dreasney allait venir voir avec le président de la commission.

 

17

 

La police avait interrogé Sam car il y avait eu mort d’homme. Les policiers voulaient savoir ce qu’il y avait dans le labo. Les militaires pensaient que le technicien voulait tuer Sam. Heureusement Ziggy n’avait pas été endommagée. Ce qui avait été détruit, c’étaient des puces hybrides pour donner plus de mémoire à Ziggy mais c’était du luxe. Sam annonça à Al que sa machine à voyager dans le temps était prête et voulut savoir si Al voulait voyager avec lui. Al accepta. Sam n’avait pas peur que l’armée s’empare de la machine pour voyager dans le temps car Ziggy contenait les cellules de Sam et Al et eux seuls pouvaient voyager.

 

18

 

Sam eut du mal à dormir. Il se demandait comment être certain de ne pas changer la trame du temps. Il voulait savoir ce qui se passerait s’il empêchait la mort de son frère. Il voulait voyager avec le caisson holographique pour voir le passé sans être vu. Il serait dans le passé sous la forme d’un hologramme. Ainsi il ne pourrait pas changer le cours du temps. Il pensait à Donna avec qui il devait se marier. Il l’avait rencontrée durant le projet Star Bright.

 

19

 

En trois mois, le FBI et la police de l’armée n’avaient rien découvert. Il semblait cependant que le but de l’explosion était bien de tuer Beckett. Dreasney et Jessy arrivèrent au centre avec Bart Simpson qui représentait la cour des comptes. Calavici emmena Simpson dans son bureau avec deux autres membres de la commission. Sam discuta avec Dreasney. Il ne connaissait pas le but de l’attentat. Dreasney connaissait le père de Sam qu’elle avait rencontré quand elle n’était encore que secrétaire d’un sénateur. Le père de Sam était venu demander des subventions. Dreasney demanda à Sam où il en était dans avec son projet de voyage dans le temps. Il répondit qu’il était prêt. Jessy se retrouva seule avec Sam. Elle lui demanda si il se souvenait d’elle. Il répondit que oui mais était gêné.

 

20

 

Simpson voulut voir le 8è sous-sol et comprendre le but de code quantum. Sam et Al l’y emmenèrent. Sam avoua qu’il s’agissait de voyager dans le temps. Simpson n’était pas convaincu alors Sam lui présenta Ziggy. Un général de la commission fut impressionné par le fait que Ziggy avait une personnalité. Simpson voulut connaître l’origine des cellules vivantes de Ziggy. Sam avoua qu’elles venaient de son cerveau. Alors Simpson voulut fermer le centre et faire arrêter Sam à cause de ses expériences des cellules humaines.

 

21

 

Dreasney continuait de donner des nouvelles de code quantum à Yen mais ne prenait plus d’ordre des Nonluddites. Yen voulait la place de Sam et voulait Ziggy. Al consolait Tina qui avait peur que le centre ferme. Sam méditait près de Ziggy. Il ne voulait pas qu’on la débranche.

 

22

 

Yen ordonna à Jessy de s’emparer du programme de navigation temporelle. Elle savait qu’il la tuerait si elle refusait d’obéir. Al fut interrompu par Ziggy alors qu’il était dans les bras de Tina. Il heurta Jessy dans le couloir. Al alla voir Sam pour le prévenir que Dreasney était partie. Mais Jesy devait rester en observatrice. Al voulut que Sam renoue avec elle pour obtenir un bon rapport de la commission. Mais Sam fut choqué et refusa.

 

23

 

Jessy épluchait les comptes et faisait son rapport pour Dreasney. Sam vint lui parler. Il l’emmena dehors. Il l’emmena manger et elle réalisa qu’elle ne pourrait pas le trahir.

 

24

 

Jessy vérifiait et comparait deux parties de l’arborescence du coeur même de Ziggy pour aider l’équipe à aller plus vite. Elle travaillait depuis deux jours sur une branche qui contenait précisément le programme de navigateur temporelle demandé par Yen. Elle ne donnerait rien à Yen qui pourrait lui servir à faire du mal à Beckett. Alors elle envoya à Yen un programme tronqué pour gagner du temps. Mais une femme du programme enregistra ce que Jessy venait de faire et Jessy eut peur des conséquences. Des alarmes allaient sûrement signaler qu’il y avait eu intervention non autorisée et ce serait la fin pour elle. Mais rien ne se passa. Yen cria victoire. Il pensait avoir atteint son objectif. Tony Weyland vint voir Jessy pour la féliciter car il travaillait pour Yen. Alors Jessy chercha Sam pour le prévenir du danger et tout lui révéler. Elle ne le trouva pas mais en revenant dans sa chambre elle lut un message de Dreasney lui annonçant que Sam devait quitter le projet code quantum.

 

25

 

Jessy annonça la nouvelle à Sam. Weyland avait reçu l’ordre de tuer Sam. Il voulait se débrouiller pour que Sam meure dans l’éboulement de la galerie abandonnée qui aurait dû servir à entreposer les archives. Yen lui avait également demandé de tuer Jessy. Weyland annonça à Jessy que Yen allait reprendre le centre. Dreasney serait avec lui. Jessy comprit que Dreasney était une Nonluddite. Sam allait finir de programmer Ziggy avant son départ. Il réalisa que le fichier de navigation temporelle avait changé de taille et avait demandé à Ziggy d’où venait ce changement. Ziggy répondit qu’il n’y avait pas eu de changement. Alors Sam ne s’inquiéta pas.

 

26

 

Weyland appela Jessy pour lui annoncer qu’il allait s’occuper de Sam. Malgré ce que lui avait dit Ziggy, Sam pensait que le programme temporel avait changé et cherchait pourquoi.

 

27

 

Jessy entra comme une furie dans le bureau de Weyland. Elle voulut savoir ce qu’il allait faire avec Sam. Il l’emmena dans la galerie des archives. Weyland appela Sam pour lui demander de venir et lui apprit qu’il avait Jessy avec lui. Sam demanda à Ziggy de prévenir Al et partit. Weyland avait attaché Jessy. Il apprit à Jessy qu’il avait confectionné un programme pour effacer la présence de Sam dans la mémoire de Ziggy. Jessy lui donna un coup de pied dans le couilles. Alors Jessy se mit à courir les mains attachées dans le dos. Sam partit et Al le rejoignit. Sam lui demanda d’aller en surface avec les Marines car il avait un pressentiment.

 

28

 

Sam arriva vers Weyland qui l’attendait l’arme au poing. Weyland dit à Sam qu’il connaissait sa relation avec Jessy. Weyland avait eu connaissance de cette relation par Yen. Alors Sam comprit que Yen était le chef du complot. Al était avec les marines qui partirent à l’assaut de Weyland. Ziggy appela Al pour lui annoncer qu’un virus était en train d’effacer Sam de sa mémoire. Al comprit que Weyland en était responsable. Al ordonna à Tina et Gushie d’aller sauvr Ziggy. Weyland annonça à Sam que Yen allait utiliser code quantum pour les voyages spatiaux. Weyland apprit à Sam que Jessy avait couché avec lui sur ordre de Yen. Il eut un moment d’inattention et Sam lui sauta dessus. Un coup de feu partit.

 

29

 

Tina et Gushie surveillaient Ziggy qui résistait au virus. Ils ne devaient pas lui parler pour ne pas la perturber. Tina avait peur que Sam interroge Ziggy pour savoir ce qui se passait alors elle rendit l’ordinateur sourd et aveugle. Ainsi Ziggy ne pourrait être distraite dans sa lutte contre le virus. Sam et Weyland se battaient mais Sam donna un coup de pied sur une poutre et le plafond de la galerie s’effondra. Al apprit par une Marine que le plafond où se trouvait Sam s’était effondré. Jessy survécut à l’effondrement du plafond. Elle vit une lumière au-dessus d’elle et décida de grimper. Tina dit à Al que quelqu’un essayait de rentrer en contact avec Ziggy. Al réussit à trouver le téléphone qui avait été utilisé. Sam réussit à survivre à l’effondrement et appela Al. Il voulait que Al ne dise à personne qu’il était toujours vivant. Jessy avait réussi à atteindre la sortie et arriva à l’extérieur du centre. Elle se mit à l’abri du soleil.

 

30

 

Sam expliqua au docteur Beeks qu’il fallait que la commission le croit mort. Il lui demanda ce qu’elle pensait du comportement de Yen. Elle pensait qu’il était paranoïaque et qu’il avait le complexe du maître du monde. Il aurait un sacré choc en voyant Sam vivant.

La commission arriva. Jessy avait été retrouvée. Dreasney annonça que Yen allait remplacer Sam. Yen fit un discours hypocrite sur Sam feignant de le regretter puis Sam arriva. Il ordonna aux marines d’arrêter Yen, Dreasney, Bantham et Simpson. Puis Sam monta dans l’accélérateur pour voyager dans le temps. Son corps était toujours là mais son esprit était parti dans le passé. Sam avait pris la place du chirurgien qui devait l’opérer au cerveau.